Home » Humour,LA BANDE DESSINEE » [Critique] Francis rate sa vie… mais quel blaireau ! [Editions Cornelius]

[Critique] Francis rate sa vie… mais quel blaireau ! [Editions Cornelius]

Francis se promène dans la campagne….
Francis n’a vraiment pas de chance, cette fois il va rater sa vie. Très drôle !

En seulement six cases débutant toujours par la même (ci-contre) Claire et Jake dépeignent avec un œil critique et humoristique le monde d’aujourd’hui. Même en pleine campagne, Francis n’oublie pas son cynisme légendaire !
Ce cinquième recueil confronte Francis à une actualité animée et réaliste. Crise économique, destruction de l’environnement, séquestration du patron par ses salariés… tout est croqué en strips incisifs.
Les histoires s’enchainent toutes aussi drôles les unes que les autres grâce à des textes courts et percutants, le comique de répétition et de situation. Le découpage précis est servis par une narration rythmée qui ne laisse aucun temps morts.
Rire est indispensable à notre quotidien, alors il n’y a plus à hésiter. Si vous ne le connaissez pas encore, il est grand temps de plonger dans l’univers parfois absurde de Francis et de rater sa vie à ses côtés. Moi, j’adore le soleil qui y brille et les onomatopées efficaces ! Hop !

Egalement disponibles :
* Tome 1 – Francis Blaireau Farceau
* Tome 2 – Francis veut mourir
* Tome 3 – Francis cherche l’amour
* Tome 4 – Francis sauve le monde


Scénario : Claire Bouilhac
Dessin : Jake Raynal
Editeur : Cornélius
ISBN 978-2915492682
Prix : 8,50 €
Date de sortie : 21 août 2009
©2009 Francis Blaireau Farceur

Tags :

About the author

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.