Home » A la une,AUTOUR DU LIVRE,Concerts » [Interview] SIRO-A répond à nos questions avant la Japan Music Party

[Interview] SIRO-A répond à nos questions avant la Japan Music Party

DANSE – Ils ont explosé à America’s Got Talent et participeront à la Japan Music Party les 12 novembre prochain à la Cigale à Paris, nous avons eu l’occasion de poser quelques questions au incroyables performers SIRO-A. Rencontre !

A&E : SIRO-A vous êtes un groupe de performers. Mais pourriez-vous nous expliquer ce que vous faites plus particulièrement pour les personnes qui ne vous connaitraient pas encore ?

SIRO-A : Nous nous définissons comme un groupe qui vise à divertir le public en s’exprimant à travers un mélange de « performances », d’ «  images» et de «  sons techno » !

Comment s’est formé SIRO-A et quand ?

Notre équipe s’est formée à l’époque du lycée, où nous étions amis. Au départ, nous faisions partie d’une troupe qui faisait de la danse, du chant et de la comédie. Mais, comme nous ne voulions pas nous restreindre à tel ou tel genre, nous nous sommes émancipé et avons crée SIRO-A en 2002.

Vous êtes dix. Quel est le rôle de chacun et vos parcours respectifs ? Comment cela influence-t-il le groupe ? 

Nous sommes 5 performers, 2 designers visuels, 1 programmeur son, 1 DVJ et 1 metteur en scène. Nous pensons que nos spécialités respectives, nos points forts comme nos points faibles aux uns et aux autres, nous permettent de créer des numéros uniques et originaux propres à SIRO-A.

Votre show est un mélange de danse, de spectacle visuel et lumineux, d’une forme de mime… C’est une performance rythmée et très technique. Combien de temps faut-il pour préparer et planifier votre performance sur scène ?

Pour produire un nouveau numéro sur scène, idéalement, il faudrait environ 3 mois de préparation environ. Mais en général 2 mois suffisent. Et quand c’est urgent, on arrive à créer et faire tenir le répétitions sur un mois seulement !

Vous avez participé à America’s got talent. Comment avez-vous vécu le « Golden Buzzer » ? Comment avez-vous géré la pression d’une compétition ?

Aucun de nous ne maîtrise réellement l’anglais, du coup on a eu un petit temps de retard dans notre réaction au golden buzzer ! Mais ça nous a donné plus d’assurance dans notre projet de nous produire à l’international ! Quant à la pression, on essaie de la surmonter en multipliant les répétitions !

Vous allez prendre part à la Japan Music Party en novembre en France.  Comment vous préparez-vous ? C’est les retrouvailles avec le public français après 4 ans…

Nous allons préparer un numéro adapté au public français. Nous avons donc révisé l’histoire et la culture française pour renforcer nos connaissances ! On espère que ça vous plaira !

Entre le Japon et la France, c’est une véritable histoire d’amour. Les échanges culturels existent depuis le 19e siècle. Qu’est-ce que ça signifie pour vous de faire une performance devant le public français ?

Justement nous espérons faire naître une nouvelle forme d’échange culturel entre nos deux pays !  Disons que pour SIRO-A, cela pourrait être… une Renaissance* !
Il se trouve que notre ville natale de Sendai est jumelée avec la ville de Rennes, donc il y a déjà un lien entre vous et nous ! D’ailleurs nous avons déjà fait une collaboration avec le groupe Kezako’s !

Vous vous êtes déjà produits en Asie, aux Etats-Unis notamment via America’s got talent, à travers l’Europe à vos débuts…  Entre le public occidental et le public japonais avez-vous observé une différence dans leurs réactions ?

C’est juste un ressenti, mais on a l’impression que le public occidental «  cherche à vivre un pur moment de plaisir » alors que les Japonais « cherchent à apprendre quelque chose en prenant du plaisir » .

Quels sont les projets pour 2017 ?

Nous avons plusieurs shows de prévu, au Japon bien entendu, mais aussi à l’étranger. Nous espérons bien sûr avoir d’autres occasions de venir échanger avec le public français !

* (le mot français « Renaissance »  est utilisé tel quel en japonais pour évoquer la période historique de la Renaissance, il s’agit donc ici d’un jeu de mots entre « renaissance » et « Renaissance », NDLR)

Remerciements au groupe SIRO-A et AmuseLantis Europe

Retrouvez toutes les informations concernant la Japan Music Party.

About the author