Home » A la une,Bandes dessinees,LA BANDE DESSINEE » [Critique] Chroniques du Monde émergé, les nouvelle aventures de Nihal tome 1 [12bis]

[Critique] Chroniques du Monde émergé, les nouvelle aventures de Nihal tome 1 [12bis]

Le best-seller Les Chroniques du Monde Émergé se décline pour la première fois en bande-dessinée. Plus qu’une adaptation des romans éponymes de Licia Troisi, il s’agit avant tout d’aventures inédites en pleine fantasy.

Il y a encore beaucoup de choses que l’on ne connaît pas sur Nihal, l’inquiétante et fascinante demi-elfe protagoniste des Chroniques du Monde Émergé.
Nihal est sur le point d’affronter le Tyran. Elle combat ses hordes juchée sur son dragon. A quelques instants de cet affrontement final, elle sent la peur montée en elle. Au fil de ces nouvelles aventures, la jeune guerrière se souvient des ses premières armes, des ses rencontres qui l’ont marquée et construite.

Ce premier album Chroniques du Monde Émergé, les nouvelles aventures de Nihal réunit 2 aventures aux scenarii originaux et  transporte le lecteur au cœur du passé de l’héroïne, pleine de rage mais portée par un grand espoir.
Dans le prolongement des livres jeunesse de Licia Troisi, Roberto Recchioni (connu notamment pour la série
Diabolik) a imaginé de nouvelles histoires qui s’attachent plus particulièrement au passé de Nihal et à son rôle, sa destinée dans le sauvetage du Monde Emergé.

Les fans de Nihal retrouveront avec plaisir leur demi-elfe préférée, les non-initiés n’ayant jamais lu Les Chroniques du Monde Emergés découvriront, quant à eux, avec plaisir cette jeune héroïne au cœur indompté. La connaissance de l’œuvre originale n’est pas nécessaire. La bande dessinée débute par une mise à niveau avec un rapide résumé de l’histoire, a présentation des personnages et un mot de l’auteure Licia Troisi sur le choix de la déclinaison en BD. Côté dessin, 2 artistes aux styles très différents. Gianluca Gugliotta assure les pages se déroulant dans le présent. Son traits précis et détaillé s’oppose radicalement au style manga adopté par Massimo Dall’Oglio qui illustre les mémoires de Nihal. S’adressant particulièrement aux adolescents, cela est accentué par le choix graphique de la partie la plus importante en style « manga » manquant par instant cruellement de détails. Un parti pris qui surfe sur une tendance. Dommage.

En bref, un album pour prolonger une quête qui ravira les plus jeunes.
Egalement l’occasion de découvrir un univers très riche et pourquoi pas, de prolonger l’expérience en se plongeant dans les romans originaux.


Scénario : Roberto Recchioni
Dessin : Massimo Dall’Oglio, Gianluca Gugliotta
Couleurs : Bruno Oliveri, ChristopherPossenti
Editeur : 12bis 
Format : 18.5  x 25.8
64 pages – couleurs
ISBN  978-2-35648-298-3
Prix : 10.50 €
Date de sortie : 26 mai 2011
© 12bis

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *