Home » A la une,Ados,SECTION JEUNESSE » [Critique] Sublutetia, La Révolte de Hutan T1, d’Eric Senabre

[Critique] Sublutetia, La Révolte de Hutan T1, d’Eric Senabre

Une plongée au cœur d’un Paris inédit et palpitant au détour d’un métro.

Au cours d’une sortie scolaire la vie de Nathan et Keren des camarades de classe bascule. Séparé de leur groupe en loupant le métro qui emmène le reste de la classe, les deux enfants se retrouvent seuls sur le quai. Décidés à rejoindre le reste de la classe, ils montent dans la rame suivante. C’est le début de l’aventure. Les voici dans une rame parallèle qui leur ouvre les portes de Sublutetia. Perdus, traqués les voila qui s’enfoncent toujours plus loin dans le ventre de Paris. S’ils ne se connaissaient pas vraiment avant, ils vont se rapprochés en cherchant ensemble un moyen de regagner la surface. Mais dans les profondeurs de Paris, ils découvrent un monde qu’ils n’auraient jamais dû voir…

Premier roman d’Eric Senabre, Sublutetia est également le premier roman des éditions Didier Jeunesse. Un coup double réussi. Au fil des pages le monde sous-terrain de l’auteur prend forme et vie. Le monde créé par l’auteur est solide grâce à ses références au passé comme au présent de notre monde réel et les technologies développées par les habitants de ce monde souterrain sont des alternatives crédibles à notre monde. Pour sauver Sublutetia, ses habitants ont décidé de kidnapper le promoteur qui s’apprête à plonger sans le savoir leur monde dans le noir. Nathan et Keren se retrouvent entrainés malgré eux dans cette course contre la montre pour sauver la cité sous terraine. Véritable épopée pour les deux enfants, les voici à l’instant clé où le péril, la curiosité et l’excitation se mêlent pour vivre une aventure extraordinaire et passionnante.

Eric Senabre parvient à entrainer ses lecteurs et à les faire vivre au rythme des deux compagnons d’infortune. L’amitié, le courage et l’entraide tisseront les liens les plus forts entre les différents personnages et l’adrénaline leur donne vie. Tout sonne juste. Son monde cohérent et réaliste est servi par une écriture soignée et riche mais accessible et des dialogues plein d’humour. Au souci du détail s’ajoute une inventivité ingénieuse et inspirée. Les phases d’action succèdent aux phases d’exploration au détour d’un escalier dérobé, maintenant sans cesse l’intensité du roman au gré des rebondissements. Les détails sur le métro parisien sont distillés au fil de la lecture l’ai de rien et l’on apprend l’air de rien toutes sortes d’informations.

Après la lecture de Sublutetia, les jeunes lecteurs ne rendront plus le métro sans jeter un œil par la fenêtre pour tenter d’apercevoir une station fantôme. Pour le prix d’un ticket de métro, l’aventure pourrait prendre vie. Qui sait ?

Le tome 2 devrait être disponible cette année.

 

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le blog.


Auteur : Eric Senabre
Editeur : Didier Jeunesse
Collection : Fiction
Format : 14,5 x 21,5
528 pages
EAN
9782278059232
Prix : 14€
Date de sortie : 19 octobre 2011

About the author