Home » 9 - 12,A la une,SECTION JEUNESSE » [Critique] La Fille aux licornes – tome 1, La Rencontre

[Critique] La Fille aux licornes – tome 1, La Rencontre

Découverte au Salon du Livre et de La Presse Jeunesse en Seine-Saint-Denis, la trilogie La Fille aux licornes de Lenia Major est une aventure qui vous entraine dans le monde de ces créatures fantastiques. Les illustrations d’Elodie Marze en couverture sont magnifiques mais que se cache-t-il derrière ? La Rencontre est un premier tome d’introduction qui permet de faire connaissance avec Ascane et ses compagnons, leur univers et poser les bases de l’intrigue. Un volume bien écrit avec simplicité et efficacité qui comblera les jeunes lecteurs à partir de 10 ans.

Dans le royaume d’Ampleterre, Ascane rêve de devenir licornière, de faire partie de ces élus qui ont la chance de côtoyer et de monter les licornes qui peuplent son royaume. Choisie parmi des milliers de candidats à travers le pays, elle quitte son village pour rejoindre la grande ville pour  entamer son apprentissage de licornier. Quelle n’est pas sa déception lorsque Maître Séber refuse catégoriquement de former une fille. L’accueil est glacial et seul le soutien de ses deux camarades Erdnaël et Fergall va lui donner du courage. Résolu à se débarrasser d’Ascane, Maître Séber lui confie la tâche de s’occuper et de soigner Le Sauvage, une licorne sauvage blessée et particulièrement agressive. De sa capacité à prouver sa valeur et sa différence au cours de ce défi dépend dorénavant son avenir parmi les licorniers. Si elle réussit elle pourra suivre l’apprentissage, sinon elle devra partir. Inexpérimentée et apeurée, la voici au cœur de l’arène. Elle n’a pas une minute à perdre mais comment réussir là où les Maîtres licorniers ont renoncé ?

Les éléments sont réunis pour trouver leur public. La jeune héroïne possède en elle la force et les pouvoirs capables de défaire un puissant ennemi. Classique pour un adulte, parfait pour les jeunes lecteurs. La Rencontre est un roman réussi qui fonctionne de bout en bout. Créant tout un univers aux licornes Lenia Major réinvente leur mythologie. Sauvages ou dressées elles sont capables d’évoluer aux côtés des hommes et de les assister. L’homme ne dresse pas l’animal, il se fait comprendre par une série de sorts enseignés par le Maitre licornier. Parmi eux, quelques humains, dont la jeune Ascane, possèdent le don rare de pouvoir communiquer avec les licornes sans avoir recours à des sorts pour se faire comprendre.

Le style de l’auteur est efficace. Il se concentre sur Ascane tout en l’entourant de personnages faciles à identifier : le Maitre bourru, le camarade vivant, le compagnon sage et réfléchi, …. Lenia Major ne se perd pas en descriptions sans pour autant négliger d’en dire suffisamment pour immerger son lecteur.

Voici un roman fantastique jeunesse qui propose une histoire de qualité. Le roman est simple, l’animal fantastique, de quoi séduire les plus jeunes lecteurs dès 10 ans et de les initier à la Fantasy. La Fille aux licornes 1. La rencontre s’achève sur de nombreuses questions restées en suspens comme le mystérieux ennemi et surtout sur un cliffhanger qui donnera surement aux lecteurs d’en savoir davantage en se plongeant dans le tome 2.

Genre : Fantasy
Auteur : Lenia Major
Editeur : Talents Hauts
Format : 15 x 22 cm – 160 pages
EAN : 978-2-36266-032-0
Prix : 12,70 €
Date de sortie : Octobre 2011

About the author