Home » 9 - 12,A la une,SECTION JEUNESSE » [Critique] La Fille aux licornes – tome 2, La poursuite

[Critique] La Fille aux licornes – tome 2, La poursuite

banniere_licorne2

la-fille-aux-licornes-t-2-la-poursuiteAscane, la fille aux licornes, est de retour dans une nouvelle aventure. Après quelques mois, la jeune fille est une apprentie appliquée et suit, avec rigueur, l’enseignement du Maître Licornier Séber pour devenir à son tour licornière. Coupée de son uni Météor, Ascane rêve de revoir la belle licorne mâle qu’elle a sauvée et qui est retournée à la vie sauvage au cœur du Bois d’Arrhée, une terre interdite aux Hommes. A la fin du premier tome, La Fille aux licornes – La rencontre, Météor, le puissant étalon sauvage faisait irruption en pleine panique dans la cour de la forteresse ! Un cliffhanger qui annonce un deuxième tome riche en émotions avec La Poursuite.

Météor, la licorne unie à Ascane, a besoin de son aide. Le royaume de Kaltesland a agressé le royaume d’Ampleterre en franchissant ses frontières. Renseignés par Ascane et guidés par l’animal sauvage, les licorniers du roi, partent sans tarder à leur recherche. Une quête qui va les mener sur la piste d’un briseur d’âme et de celui qui tire les ficelles dans l’ombre du Kaltesland.
Après un premier tome d’introduction réussi, Lenia Major retrouve son univers de fantasy et licornes dans une nouvelle aventure placée cette fois sous le signe de l’action. La quête de la jeune héroïne débute. Entourée de ses compagnons, elle part à la poursuite des licornes sauvages de la harde de Météor qui ont été asservies et enlevées. Le monde d’Ascane s’ouvre sur de nouveaux horizons et de nouvelles contrées mais surtout d’un peuple qui vit reclus au cœur de la montagne. Cette rencontre va provoquer un vrai chamboulement dans la vie des licorniers d’Ampleterre comme pour les habitants de L’Enclave Interdite qui vivent coupés du monde. Amitié, courage, sacrifice, partage, peur sont au rendez-vous !
Les lecteurs retrouveront avec plaisir cette jeune Ascane qui a mûri. Elle est devenue une jeune fille forte et déterminée. Ascane est un vrai modèle pour les pré-ados. Avec les deux apprentis Erdnaël et Fergall, ils forment une bande d’amis soudée qui se soutiennent et se motivent. Séber, le Maître Licornier toujours aussi bourru, garde toujours un œil sur eux. Ce tome 2 marque également une transition vers l’adolescence avec les premiers sentiments amoureux.
Les licornes restent les créatures fantastiques de la saga. Lenia Major enrichit toute sa mythologie. Les licornes ont la vedette et la relation privilégiée entre les Unis licornes et humains et leurs capacités n’est d’ailleurs pas sans rappeler le Vif dans la saga de L’Assassin Royal de Robin Hobb. Lénia Major réussit d’ailleurs à faire de Météor un personnage à part entière sans jamais l’humaniser plus que nécessaire. D’autre part, le monde est constitué de deux royaumes en conflits Ampleterre et Kaltesland. L’univers de l’auteure est clair, cohérent et  bien construit et se complexifie progressivement à chaque volume. L’auteur ajoute judicieusement de nouveaux éléments au fur et à mesure sans jamais noyer son lecteur dans des descriptions trop riches. Elles restent néanmoins précises et imagées. On avance rapidement dans l’aventure. Les rebondissements fréquents rythment la lecture et le style fluide favorisent une lecture accessible.

Ce deuxième tome, La Fille aux licornes confirme son statut de trilogie Fantasy à offrir aux jeunes lecteurs pour la leur faire découvrir. A l’image du travail réalisé sur le tome 1, les éditions Talents Hauts réalisent un bel ouvrage et proposent un première de couverture toujours aussi joliment illustrée par Elodie Marze.

Genre : Fantasy
Auteur : Lenia Major
Editeur : Talents Hauts
Format : 15 x 22 cm – 208 pages
EAN : 9782362660467
Prix : 12,70 €
Date de sortie : Avril 2012


 

About the author