Home » A la une,Polar et thriller,ROMANS » [Lu !] Je serai toujours là, un coup de coeur signé Philippe Savin

[Lu !] Je serai toujours là, un coup de coeur signé Philippe Savin

THRILLER – Avec Je serai toujours là, Philippe Savin signe son premier roman. Un coup de poing qui vous coupe le souffle. Dès les premières pages, le roman à l’écriture percutante saisit le lecteur et ne le lâchera plus jusqu’à la dernière ligne. Haletant, angoissant et prenant, le thriller de Philippe Savin se déguste avec autant de plaisir que de frisson.

je-serai-toujours-la_couvLe commandant Nathan Prieur est un flic abîmé qui a quitté la capitale deux ans plus tôt pour se retirer à Alès après une douloureuse affaire. Lorsqu’il s’y installe avec sa femme Karine et ses jumelles Chloé et Lucie, il espère encore apaiser les tensions familiales en vue d’un nouveau départ. Bien que proches les deux jeunes filles se sont éloignées avec l’âge. Mais une adolescente tatouée dans le dos de roses entrelacées est retrouvée morte. Sa fille a le même, ce pourrait-il que ce soit elle ? Ainsi en quelques heures sa vie bascule. Lucie, sa fille est portée disparue, sa sœur ne sait rien, sa femme est paniquée.

Comme le livre l’annonce, « il y a des vérités qu’on ne devrait jamais découvrir »… Le roman doit beaucoup à l’ambiance créée par l’auteur. La chaleur des Cévennes qui ne se rafraichissent qu’à grands renforts d’orages qui laissent place à la moiteur. Coincé dans son rôle de flic, Nathan Prieur est prêt à tout et surtout à franchir des limites qu’il pensait inviolables pour retrouver sa fille. Poussé par son instinct de père et l’amour qu’il porte à sa famille

L’écriture fluide se heurte à des phrases nominales voire à une succession d’adjectifs qui viennent rompre le rythme de la lecture et augmenter l’effet précipité et haletant. Philippe Savin crée une tension psychologie particulièrement forte et place son héros au bord de la rupture.

Je serai toujours là s’inscrit dans la société actuelle. Les deux adolescentes sont le miroir de l’autre. Entre l’enfant sage face au vent de rébellion qui souffle chez sa sœur, elles ressemblent tant aux adolescentes d’aujourd’hui. Nathan Prieur ne sait plus qui croire ni à qui se confier. Sa vie semble s’émietter. Pourquoi Lucie porte-elle le même tatouage que son amie assassinée ? Qui  fréquentait-elle réellement avant sa disparition ? Les pistes se multiplient au même rythme qu’elles finissent dans une impasse. Autour de lui les personnalités s’exacerbent au fur et à mesure que le temps passe.

Les personnages secondaires qui se révèlent riches et intrigants, du glauque, du vice, des non-dits, tout est réuni pour une intrigue au fils entremêlés.

Je serai toujours là est un polar intense qui vous prend aux tripes. De fausses pistes en impasses, l’auteur balade son lecteur qu’il maintient dans l’ignorance à l’image de son héros. Le roman est court et parfaitement bien mené. Entre faux semblants et vérités cachées, on avance à tâtons. Il faudra ronger son frein jusqu’aux dernières pages pour enfin comprendre toute l’histoire. Mené à tambour battant ce premier roman est une réussite.


Auteur : Philippe Savin
Collection : Pôle Noir

Format : 297 pages 
Editeur : MA Editions
EAN 978-2822402262
Prix : 17,99 €
Date de sortie : 21 octobre 2013

About the author

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.