Home » A la une,Ados,SECTION JEUNESSE » [Critique] Angela Tome 1, Mortel Secret

[Critique] Angela Tome 1, Mortel Secret

banniere_angela_t1

Elle a beau s’appeler Angela, elle n’a rien d’un ange. Au contraire. Depuis qu’elle est petite la jeune fille est maudite. Elle a un don lui permettant de savoir qui va mourir dans les prochaines heures… Loin des vampires et des loups garou, les éditions Rebelles ouvrent une nouvelle page sur le fantastique pour young adult avec Angela Tome 1, Mortel Secret au cœur de la communauté des anges.

AngelaTome1Angela est une jeune fille de seize ans déjà marquée par la vie. Depuis son plus jeune âge, l’adolescente peut savoir qui va mourir mais son incapacité à pouvoir agir la torture. Adoptée à l’âge de 5 ans, elle n’a d’ailleurs rien pu faire pour empêcher la mort de sa mère adoptive ou de sa meilleure amie. Très solitaire, elle refuse depuis de se lier aux gens. Si elle gère au mieux sa vie de lycéenne et après de son père, tout va basculer à l’arrivée de Isaac Hayden, un nouvel élève aussi énigmatique que séduisant. Entre attirance et rejet Angela et Isaac commencent à se chercher. L’annonce de sa mort va bousculer Angela qui pour la première fois décide de tout mettre en œuvre pour le sauver. Une décision qui va lui ouvrir les portes d’un monde où la frontière entre le bien et le mal sont plus que ténues, un monde auquel elle se semble se destiner. Entre voleurs d’âmes, anges, affranchis, faucheurs… elle va regretter de ne pas avoir le don de clairvoyance.

Angela est une accidentée de la vie. A seulement seize ans les épreuves qu’elle a vécues l’ont refermée sur elle-même. Elle s’est marginalisée. A la limite de la narcolepsie, elle a appris à vivre en retrait et à subir les mesquineries de ses camarades de classe. L’arrivée de Isaac dans sa vie va bouleverser son quotidien et la mettre au centre des attentions. Loin des héroïnes qui prennent le taureau par les cornes, Angela ne demande qu’à ce qu’on lui fiche la paix. Dans son désir de préserver les autres en cachant son pouvoir, elle manque cruellement de caractère. Paumée, elle ne sait plus sur quel pied danser lorsque le jeune homme joue avec elle. Heureusement, le personnage d’Angela est soutenu par deux personnages hauts en couleurs qui viennent pimenter le roman tout au long de l’histoire. Deb, sa copine excentrique et pleine de vie et Raven, la gothique mal embouchée qui va la prendre sous son aile et lui faire découvrir le monde des affranchis.

Plusieurs éléments viennent mitiger l’entrain pour Angela. En effet, la romance qui démarre sur un coup de foudre lors la première rencontre entre Angela et Isaac se révèle fade et c’est principalement dû au style de l’auteur Julia M. Tean abuse des descriptions et des adjectifs pour décrire les liens entre son couple de héros. Entre ses personnages girouettes et ses descriptions aux tournures alambiquées, la romance tombe à plat. Ils ne parviennent pas à convaincre.
Dans ce roman, tout va trop vite. On passe son temps à changer de direction, à changer d’avis, à découvrir des choses improbables mais expliquées que de manière succinctes. Tout est laborieux. L’auteur parvient à égarer son lecteur autant que son héroïne. Le roman adopte le point de vue de la jeune fille et aucune de ses tergiversations ne nous est épargnée. On se sait plus à qui se fier. Les personnages manquent de temps et de place pour être pleinement développés ainsi que leurs relations. Quant à l’action sans temps morts et à la différence d’Angela qui semble accepter assez facilement de se trouver au cœur d’une lutte ancestrale entre les voleurs d’âmes, les affranchis et les faucheurs, le lecteur, lui, n’a pas le temps d’intégrer la mythologie créée par l’auteur qui se révèle difficilement compréhensible.

Malgré tout, la réappropriation du monde des anges par Julia M. Tean laisse d’ores et déjà entrevoir un riche et complexe. L’amour éternel, la destinée, l’amitié, le sacrifice sont autant de thèmes forts à développer. Angela Tome 1, Mortel Secret a un potentiel indéniable de part la multitude de personnages et des connexions possibles entre eux. A réserver avant tout aux fans du genre.

 —
Auteur : Julia M. Tean
Format : 13 x 20 cm – 254 pages
Editeur : Rebelle Editions
Collection : Chimères
Genre : Fantastique
EAN : 978-2365380171
Prix : 17 € 
Date de sortie : 6 septembre 2012

About the author

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.