[Critique] Fatima, déesse de la vie, tomes 1 et 2

banniere_fatima

Manga – Fatima, Déesse de la vie, sorti le 25 septembre 2014 aux éditions Komikku, est une œuvre néo-orientale fantaisiste, qui ouvre les portes du pays des mille et une nuits.

Jaquette Fatima deesse de la vie T01 PRESSEDans cet univers désertique, l’eau est la plus grande des richesses. Aujourd’hui, Utarid, jeune homme de bonne famille succède à son père comme intendant auprès de la divinité de la Cité de Chaouen. Dans un monde recouvert par les sables, Fatima, la mystérieuse déesse de la vie, est une richesse sans prix. Muette et énigmatique, la jeune femme au corps d’adolescente est néanmoins capable de détecter et faire jaillir l’eau ! Il n’en fallait pas davantage pour que ses pouvoirs mystiques attisent jalousie et convoitise auprès des brigands et des pays voisins. A peine entré en fonction, le jeune intendant va en faire les frais ! La belle se fait kidnapper…

Avec son titre qui fait appel à l’imagination, ses grands espaces désertiques et sa belle héroïne énigmatique, Fatima – Déesse de la vie s’annonce dès les premières pages comme un titre minimaliste mais plein de rêve. Malheureusement, malgré un démarrage plutôt charmant et sensible, il s’estompe rapidement car la série est courte, le tout se concluant en 2 tomes. Dès lors, l’exercice d’offrir une fiction bien construite est des plus difficiles.

C’est un shôjo classique avec un homme, une femme, et un amour éternel. Avec son découpage laborieux, la narration se voit notamment interrompue par de multiples ellipses, perturbant la lecture qui manque cruellement d’envergure. Là où cette œuvre était intéressante et particulièrement inspirante, c’était dans le choix de l’auteur de faire évoluer ses héros dans un paysage oriental. L’univers de fantasy teinté d’arabesques arabes était original et devait assurer un dépaysement des plus complets. Cependant, l’artiste n’a visiblement pas attribué assez de temps pour ces décors, enchainant les cases creuses, une dynamique molle et des personnages plats.

Les éditions Komikku propose ainsi un titre léger qui fera surtout voyager les amateurs des contes des Mille et Une nuits et les rêveurs.

Auteur : Raika Mizushima
Dessinateur : Raika Mizushima
Format : 13 x 18 cm
Editeur : Komikku éditions
Genre : Seinen
EAN Vol. 1 : 9791091610667
EAN Vol. 2 : 9791091610674
Prix unit. : 7,90€
Date de sortie : 25 septembre 2014

© Raika Mizushima 2013 / SHINCHOSHA PUBLISHING CO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.