[Actu] Les 48H BD c’est parti !

BD – La troisième édition de l’opération 48H BD a démarré aujourd’hui. Durant deux jours, plusieurs librairies à travers la France proposent une sélection de bandes dessinées à 1 euro.

Aujourd’hui et demain samedi de nombreuses librairies participent à la troisième édition des 48H BD. Plus de 1300 librairies en France et en Belgique (contre 800 en 2014) proposent une sélection de douze albums au prix de 1 euro.

48HBD-yoann
©Yoann

Parmi les éditeurs participants, les maisons d’édition Glénat, Soleil et Delcourt et Futurapolis rejoignent l’opération aux côtés de Bamboo, Le Lombard, Urban Comics, Fluide Glacial, Depuis, Dargaud, Casterman et Jungle !. L’opération est parrainée par le scénariste Wilfrid Lupano (Les Vieux Fourneaux, Un Océan d’amour) et le dessinateur Yoann (Spirou).

Cette année la formule a évolué. Au lieu de la gratuité et de la limitation de un album offert par le libraire, vous devrez vous acquittez d’un unique euro symbolique par album et vous ferez en même temps une bonne action. Au lieu des 100 000 distribués gratuitement 216 000 sont disponibles à un prix dérisoires. L’offre est d’ailleurs complétée par 12 titres supplémentaires sur la plateforme numérique Izneo pour 0,99€ chacun.

Pourquoi renoncer à la gratuité ? L’opération 1€ = 1 BD = 1 BA permet de financer la distribution de 50 000 albums de BD auprès d’écoles, collèges, lycées et bibliothèques.

Les titres sélectionnés dans le cadre de l’opération 48H BD touchent tous les publics de 3 ans à 77 ans.

Voici la sélection 2015 en librairie :

48HBD-selection

Retrouvez la liste des libraires participant sur le site de 48HBD

Ender

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.