Home » A la une,Jeu vidéo,ROMANS,Romans » [Lu !] Assassin’s Creed Underworld – Editions Milady

[Lu !] Assassin’s Creed Underworld – Editions Milady

JEU VIDÉO – Oliver Bowden est de retour aux commandes d’une huitième aventure d’Assassin’s Creed. Underworld, directement inspiré de l’univers de Assassin’s Creed Syndicate, est publié chez Milady.

AC_UnderworldEn 1872, Londres est entre les mains des Templiers. Les deux derniers Assassins  de la Confrérie britannique peinent à maintenir leur combat. A l’aube de la Révolution Industrielle, Londres se transforme et la première ligne de métropolitain au monde s’insinue doucement sous la ville. Ethan Frye décide de se faire appel aux services d’un Assassin en disgrâce passé pour mort pour l’infiltrer sur le chantier connu dorénavant sous le nom du Fantôme. L’homme qui vit comme un vas nu pieds dans les bas fond de la capitale est en quête de rédemption. Lorsqu’un cadavre surgit au milieu du chantier, c’est un nouveau bras de fer qui débute entre les Assassins et les Templiers.

Assassin’s Creed Underworld est une aventure en deux parties qui vous entraîne  dans une intrigue entremêlant l’enquête de la police de Londres au monde des Assassins. Si l’histoire est liée à Syndicate, ce roman est l’occasion rêvée de se plonger dans l’univers du jeu sans pour autant le revivre. Pour les lecteurs n’ayant pas encore eu entre les mains cet opus, c’est une entrée en matière de choix. L’histoire qui s’articule en deux parties majeures et se concentre dans un premier temps sur Ethan Frye le père des jumeaux  et son rôle de mentor auprès du Fantôme. Oliver Bowden a un style fluide et détaillé qui retranscrit avec beaucoup de détail l’ambiance victorienne. Il recrée aussi bien la ville et son ambiance que l’Inde d’ailleurs.

Le monde de l’ombre des Assassins et des Templiers côtoie fréquemment celui de la police. Les interactions sont dynamiques et intéressantes. Elles mettent en exergue toute la difficulté à agir dans le respect de loi et au contraire la liberté d’action de justiciers. Les passages avec les policiers amènent sur l’histoire et l’intrigue un regard nouveau et un point de vue neuf très appréciable. Au milieu, le Fantôme. Personnage infiltré et pivot entre les différentes parties s’avère très intéressant. Ses failles le rendent certes vulnérables mais font rebondir l’action à plusieurs moments relançant l’intrigue et le rythme du roman.

Ce qui surprend sûrement le plus dans le roman est la construction en deux parties. La seconde bien qu’elle poursuive la première est clairement orientée sur les jumeaux Frye, les enfants de Ethan Frye. Malheureusement la bascule ne fonctionne pas vraiment et l’histoire semble traîner en longueur au lieu d’y trouver un nouveau souffle.

Assassin’s Creed Underworld est un roman d’aventure et d’action efficace qui permet de s’immerger dans l’univers de la saga vidéoludique. On retrouve ses personnages tout en nous laissant entrevoir de nouvelles facettes que l’on aimerait voir approfondir. Comme toujours le conteste est richement restitué et l’aventure file. A léger sentiment de rester sur sa faim qui ne doit pas non plus mener à bouder son plaisir. Une chose est certaine, à la fin du livre vous aurez envie de rallumer votre console.


Auteur : Oliver Bowden

Format : Poche – 480 pages
Editeur : Milady
Collection : Gaming

Prix : 8,20 €
ISBN : 9782811215705

Date de sortie : 6 novembre 2015

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *