Home » 6 - 9,9 - 12,A la une,Ados,CULTURE ET SOCIETE,LA BANDE DESSINEE,Pop-culture,PRESSE,SECTION JEUNESSE » Picsou Magazine met fin à ses jouets en plastique.

Picsou Magazine met fin à ses jouets en plastique.

PRESSE – A compter de ce jour, Picsou Magazine fait peau neuve et abandonne ses primes en plastique !

Picsou, le canard respectueux de l’environnement
Disney Hachette Presse, l’éditeur de Picsou Magazine,  a décidé de mettre fin à 38 ans de bons et loyaux services du jouet en plastique qui a largement contribué au succès du magazine à ses débuts en 1972. Et c’est donc une nouvelle formule de Picsou Magazine qui sort ce mercredi en kiosque, mais cette fois sans son  gadget emblématique. Pour ne pas rompre complètement avec la tradition, le magazine se dote d’un cadeau surprise en papier. Dans son communiqué, l’éditeur justifie cette nouvelle formule pour mieux répondre aux attentes des lecteurs et devenir plus écologique et respectueux de l’environnement.

Plus de pages en contrepartie
Plus de pistolet à eau, de chenille monstrueuse et de coussin péteur, mais place à un numéro nettement enrichi. Ce numéro 542 passe de 148 à 304 pages, dont plus de 240 de bandes dessinées. Cette formule est également étoffée de nouvelles surprises avec un poster, huit cartes à collectionner et une planche de plus de 160 stickers.
Au passage, le magazine en profite pour renforcer ses contenus éditoriaux plus orientés pop culture avec 48 pages consacrées au Japon et sa culture, à l’interview de stars, un focus sur un champion de glisse ou de sports extrêmes, des news cinéma, du jeu vidéo ou encore des séries télé.

Aujourd’hui, chaque numéro de Picsou Magazine est vendu à plus de 72 000 d’exemplaires en France en moyenne.
A noter que le prix de vente du magazine passe de 4,90 euros à 5,50 euros pour palier l’augmentation du nombre pages et la technique.

Serez-vous au rendez-vous ?

About the author

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.