[Critique] Le Labyrinthe, actuellement au cinéma

banniere_lelabyrinthe3

Cinéma – Le Labyrinthe est l’adaptation d’une saga littéraire pour ados. Il semblerait que Hollywood mise désormais sur les succès en librairie pour assurer les scores à l’entrée de salles obscures. Après Hunger Games et Divergente, que vaut réellement cette nouvelle franchise ? Si le film pour ados fait recette, Le Labyrinthe se révèle-t-il vraiment efficace ?

Quand Thomas reprend connaissance il est enfermé dans une cage. En quelques secondes sa vie bascule. Il émerge au milieu d’un groupe d’adolescents pis au piège dans le cœur d’un labyrinthe gigantesque. Amnésiques, aucun d’entre eux ne sait comment ils ont été parachutés dans ce pré. Depuis plusieurs d’années ils cherchent la sortie du labyrinthe dont chaque nuit les murs se déplacent et en reconfigurent les plans. Curieux, Thomas est motivé par un besoin inextricable de s’échapper. Bien que sans souvenir de sa vie passée, il rêve chaque nuit de W.C.K.D… un fragment de son passé qui lui apparait comme des flashs. En rassemblant ces indices il espère trouver un moyen de s’échapper du labyrinthe.

Le Labyrinthe

Les succès littéraires pour enfants et pour ados sont devenus le nouveau vivier pour dégotter les prochains blockbusters du box office (Harry Potter, Twillight, Percy Jackson, Les Ames vagabondes…). Après la magie et les vampires, les dystopies sont une mine d’or en librairies. Coup de bol pour Hollywood. Après Hunger Games puis Divergente, c’est au tour de la saga de James Dashner de se voir portée sur grand écran. La consécration. Alors certes, le postulat de départ à un air de « déjà vu » est-ce une raison de bouder son plaisir ?
Ainsi le film réalisé par Wes Ball est une libre adaptation du premier roman particulièrement réussie. Sorte de Cube (de Vincenzo Natali) pour adolescents, Le Labyrinthe est un film qui joue habilement la peur et la tension. En effet les éléments du film sont révélés au fur et à mesure. Malgré quelques longueurs, Le Labyrinthe propose quelques belles scènes d’action. Comme tout premier épisode, ce film a pour mission de poser les personnages. De nombreuses questions se posent et si toutes n’obtiennent pas encore de réponses on se laisse entrainer dans la quête de Thomas (Dylan O’Brien). Le spectateur se laisse prendre au jeu par le jeune héros comme les autres ados du film. Les acteurs sont convaincants, mais il est regrettable que certains personnages ne soient pas davantage développés comme Teresa (Kaya Scodelario), unique personnage féminin de l’aventure. Qui est-elle ? En quoi est-elle si importante ? On aurait pu espérer un peu plus de passage dans le labyrinthe à la fois omniprésent et particulièrement absent pendant la première partie du film.

Le Labyrinthe

L’intrigue accroche dès le début du film. Les questions sont nombreuses mais les réponses arrivent aussi vite. A trop vouloir assurer crédibilité et vraisemblance, le film a tendance à soulever un peu rapidement le mystère. Malgré tout on plonge tête la première dans Le Labyrinthe et on veut en savoir plus. Le contrat est rempli.
Le succès est au rendez-vous. On attend donc déjà plus du second épisode avec un caractère plus marqué, une bande originale mémorable afin de laisser son empreinte.

La bande annonce :

 

Labyrinthe-120x160_18-19-BD


Titre original : The Maze Runner
Réalisateur : Wes Ball
Distributeur : Twenty Century Fox France
Nationalité : Américaine
Date de sortie : 15 octobre 2014

 

 

 

 

 
© Twentieth Century Fox France

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.