Ototo annonce Sword Art Online Progressive, une aventure inédite

MANGA – Les éditions Ototo s’apprêtent à élargir leur collection Sword Art Online en accueillant le nouveau titre Sword Art Online Progressive.

Présenté comme un reboot du premier arc Aincrad, Sword Art Online Progressive reprend et approfondit les deux années passées à l’intérieur du jeu. L’auteur, Reki Kawahara, lève ainsi le voile sur les mystères de cette étrange forteresse et présente les personnages et leurs relations sous un jour inédit.

Scénarisé par l’auteur du light novel original, Sword Art Online Progressive doit combler le voile sur les ellipses. Illustré par le dessinateur Kiseki Himura, la série toujours en cours au Japon compte déjà 3 volumes.

Les lecteurs français peu habitué à multiplier les supports pour une même histoire (roman, manga, série animée) devraient se réjouir de cette version inédite de Sword Art Online.

Le premier tome sortira le 25 juin au prix de 6,99 €. Le second est annoncé pour le 24 septembre 2015.

sao_progressive_vol01_jaq

Synopsis de l’éditeur :

Tout comme dix mille autres joueurs, Asuna Yûki est piégée dans la forteresse d’Aincrad au cœur du monde virtuel de Sword Art Online. Complètement inexpérimentée, elle éprouve des difficultés à s’adapter à ce nouvel univers, mais très vite sa volonté farouche de survie la pousse à combattre en première ligne. Elle y rencontre Kirito, un mystérieux joueur solo bien résolu à terminer le jeu. Suivez Asuna et Kirito dans leur conquête de l’Aincrad, étage par étage.

© Kore Yamazaki / MAG Garden
Source : Ototo

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.