[Lu !] Le Requiem du Roi des Roses, tome 2 de Aya Kanno

[tab name= »Fiche »]

Le-Requiem-du-Roi-des-Roses-2-ki-oon Titre : Le Requiem du Roi des Roses vol. 2
Scénario : Aya Kanno
Dessin : Aya Kanno
Éditeur : Ki-oon
Format : 192 pages – N&B
Collection : Seinen
Genre : Historique, Suspense
Date de sortie : 11 juin 2015
EAN : 978-2355928277
Prix : 7,65€
Nb de volumes : 5 (série en cours)

© 2014 AYA KANNO (AKITASHOTEN)

 

Résumé éditeur

Dès sa naissance, Richard, héritier de la prestigieuse famille d’York, est un enfant maudit. Né hermaphrodite, il est rejeté et haï par une mère qui considère sa venue au monde comme une punition du ciel. Seule lueur d’espoir dans cette enfance tourmentée, la présence d’un père qui lui voue un amour inconditionnel. Mais la vie du jeune Richard bascule quand son père s’engage dans un conflit avec les Lancaster pour faire valoir son droit au trône. De cette guerre des Deux-Roses va émerger un monstre politique, un tyran sanguinaire qui marquera de son empreinte l’histoire de l’Angleterre… York et Lancaster : deux familles, une haine ancestrale et un seul destin possible pour l’Angleterre déchirée !
Après le succès d’Otomen, Aya Kanno signe son grand retour en France avec Le Requiem du Roi des roses, une réinterprétation brillante de la pièce de Shakespeare, Richard III !

 

Les volumes de la série
le_requiem_du_roi_des_roses_3731 Le-Requiem-du-Roi-des-Roses-2-ki-oon RequiemRoses_3 requiem-roi-des-ronces-4-ki-oon

[/tab]
[tab name= »Critique »]

MANGA – Après lecture de ce deuxième tome du Requiem du Roi des Roses de Aya Kannopublié aux éditions Ki-oon, on ne peut que reconnaître qu’il tient parfaitement ses engagements et poursuit avec succès l’histoire amorcée dans le premier volume. Le récit, efficace, entraîne le lecteur aux côtés de Richard dans sa longue chevauchée pour retrouver son père tout en continuant à nous dévoiler les différents protagonistes intervenant dans le conflit pour la (re)conquête du trône.

Le-Requiem-du-Roi-des-Roses-2-ki-oon

Le début du tome se révèle ainsi très percutant, puisque nous sommes immédiatement projetés dans une scène déterminante, celle du face-à-face entre la reine, victorieuse, et le duc d’York, après la défaite de celui-ci sur le champ de bataille. Ces premières pages donnent le ton : tourments, cruauté, vengeance, meurtres, voilà ce qui attend le lecteur. Si quelques moments d’accalmie ponctuent le récit, la rage des batailles et le sang toucheront de plein fouet les personnages. De fait, l’histoire marque un vrai tournant dans l’évolution psychologique de Richard. S’il était présenté jusqu’ici comme un jeune homme frêle, étrange mais encore inoffensif, mû par une sensibilité certaine, il glisse lentement vers les ténèbres, frappé par les drames de la guerre. Sa haine et sa violence se déchaînent au fil des pages et nous laisse entr’apercevoir le monstre que l’on nous promet. Il nous est pourtant bien difficile de juger notre héros tant le monde qui l’entoure se montre cruel. Son changement de comportement, progressif et lié directement aux événements, nous permet en effet de compatir et de comprendre ses crimes, motivés par la souffrance et non par le plaisir. Son charisme, servi par les très beaux dessins d’Aya Kanno, continue de nous fasciner et de nous donner envie d’approfondir l’histoire de ce personnage si particulier.

Si l’évolution de Richard est maîtrisée, on regrettera de nouveau le manque de profondeur de certains personnages. On en attendait plus de Catesby et de la sorcière, qui demeurent pour le moment très accessoires, et on espérait une présence plus marquée du roi. On aurait également aimé en découvrir davantage sur le passé de Marguerite d’Anjou, si « inhumaine » et cruelle, mais cela viendra sûrement dans les volumes suivants. Néanmoins, on se réjouit de retrouver Anne Neville ainsi que le jeune fils de la reine, et de voir Edouard prendre davantage d’importance dans la succession des événements. Le rebondissement de fin de tome, nous présentant un nouveau personnage rempli de promesses et prêt à entrer dans la manipulation et les jeux de pouvoir, contribue à relancer l’intérêt de l’intrigue et nous donne plus que jamais envie de lire le prochain tome.

Ce deuxième volume confirme donc la réussite d’Aya Kanno dans sa revisite de l’Histoire et des pièces de Shakespeare Henri VI et Richard III. Le Requiem du Roi des Roses est un manga prenant qui nous plonge dans les luttes autour du trône d’Angleterre aux côtés d’un protagoniste principal complexe, aussi fascinant que dangereux. On n’attend qu’une chose : la suite !

Ce personnage contrasté, à l’apparence si délicate et au regard profond, nous promet de sombres moments et des heures de lecture au fil des tomes ! Car on a grande envie de suivre son évolution psychologique, sa relation avec le « berger », si étonnante et ambigüe, annonciatrice de nombreux rebondissements, et son glissement d’enfant innocent au tyran sanguinaire évoqué en quatrième de couverture… Son destin tragique, parce qu’il semble être le fruit de la fatalité comme celui des erreurs humaines, parce qu’il n’a encore rien d’évident mais se laisse néanmoins deviner, parvient à éveiller l’intérêt du lecteur et l’invite à poursuivre l’aventure. Et c’est davantage pour lui que pour le conflit entre les York et les Lancaster que l’on se décide à ouvrir le tome suivant.

Ce premier tome d’introduction du Requiem du Roi des Roses, grâce à son personnage charismatique plein de mystère, promet une évolution très intéressante. Ce drame à venir saura, certainement, nous envoûter jusqu’à sa conclusion.

 

Auteur : Aya Kanno
Format : 192 pages N&B
Editeur : Ki-oon Editions
EAN : 978-2355928277
Prix : 7,65 €
Date de sortie : 11 juin 2015

[/tab]

[end_tabset]

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.