[Lu !] Nuisible, tome 1 – Kana

[tab name= »Fiche »]

Titre : Nuisible
Scénario : Masaya Hokanozo
Dessin : Yû Satomi
Éditeur : Kana
Format : 12,8 x 18 cm – 224 pages
Collection : Big Kana – Seinen
Genre : Suspense, horreur
Date de sortie : 20 janvier 2017
EAN : 9782505067511
Prix : 5,95€
Nb de volumes : 3 (série terminée)

© Masaya Hokazono © Yu Satomi, 2015 / HOME-SHA

 

Résumé éditeur

Ryôichi, lycéen sans problème fait des rêves étranges dans lesquels une jeune fille à la beauté irrésistible se transforme en monstre carnivore. Un jour, Kikuko arrive dans la classe de Ryôichi en tant que nouvelle élève et… elle ressemble comme deux gouttes d’eau à la fille de ses cauchemars !
Au même moment, Tokyo est le théâtre d’événements curieux : une canicule s’abat sur la ville, les insectes deviennent agressifs et attaquent les animaux domestiques, des crimes mystérieux se produisent… 
Le professeur Kuzumi, entomologiste, est contacté par la police pour l’aider à enquêter sur ces meurtres en série. Qui est Kikuko ? Quel est le sens des rêves de Ryôichi ? Kuzumi va-t-il remonter la piste du meurtrier ?

 

Les volumes de la série

[/tab]

[tab name= »Critique »]

MANGA – Le premier tome de Nuisible se révèle être un manga de qualité, surprenant et original, qui nous propose une plongée dans l’inquiétant et l’horreur.

Ryôichi Takasago est un adolescent comme les autres. Pourtant, depuis quelques jours, un cauchemar terrifiant le hante. C’est à ce moment-là que les animaux sont confrontés à d’étranges attaques de fourmis… Et qu’une nouvelle élève fait son apparition dans la classe de Ryôchi. Si tous semblent envoûtés par la beauté de la jeune fille, Ryôchi, lui, garde ses distances. Une vague de violence et de mort s’abat alors sur son quotidien et sur la ville…

Nuisible, un titre étrange qui dissimule un récit particulièrement prometteur. Les premières pages donnent le ton : l’horreur sera au rendez-vous, d’abord dans les rêves puis dans le réel. Le dessin, inégal, correspond pourtant parfaitement au récit : si certaines planches anecdotiques semblent un peu brouillonnes, d’autres au contraire sont d’une grande beauté, notamment quand elles mettent en scène la mystérieuse Kikuko Munakata, aussi belle qu’effrayante. Le récit crée rapidement chez le lecteur un sentiment de malaise, qui s’intensifie à mesure que Kikuko se dévoile et que des événements dramatiques se produisent autour d’elle. Sans nous en dévoiler trop, le premier tome de Nuisible nous convainc et nous donne envie d’en savoir plus sur la nature de Kikuko, sur ses intentions et sa relation aux insectes. Envoûtés, effrayés, fascinés, nous le sommes sans peine, d’autant plus que le trait du mangaka donne à l’horreur une beauté à la fois saisissante et malsaine.

Si le propos et le dessin parviennent à nous séduire, la construction du récit et le traitement des personnages confirment notre intérêt. En effet, si le récit tourne autour de Kikuko, élément déclencheur d’une série d’événements sordides et inquiétants, il se dévoile à travers les yeux de plusieurs personnages : Ryôchi, qui entretient déjà une relation étrange avec la nouvelle venue ; la police, qui va enquêter sur des morts mystérieuses ; le médecin-légiste, qui va fournir des informations sur ces comportements et décès inhabituels à un homme étrange dénommé Kuzumi – personnage particulièrement réussi, très charismatique ;  et enfin, les personnes anonymes qui vont croiser par hasard la route de Kikuko… Cette diversification des angles de narration et des points de vue enrichit le récit et contribue à la densification du mystère qui plane autour de la belle Kikuko tout en nous dévoilant des éléments qui ne font qu’accroître notre malaise et notre curiosité. Et puis, cette multiplicité de personnages donne une crédibilité et une complexité supplémentaires à l’histoire. D’ailleurs, le personnage de Kikuko s’en veut un parfait exemple : parfois effrayante, parfois dangereuse, elle se montre également fragile et dotée d’émotions – elle pleure, souffre, semble capable de regrets… Cette ambivalence se révèle particulièrement intéressante et nuance l’image que nous pouvons nous faire d’elle, ainsi que les questions qu’elle suscite : est-elle responsable de ce qui se passe ? Dans quelle mesure ? Quelle est son vrai caractère, sa véritable nature, ses intentions profondes ? Autant d’interrogations qui nous encouragent vivement à lire le prochain tome dès sa sortie !

Nuisible remplit donc toutes ses promesses en nous proposant un récit mystérieux, légèrement horrifique, qui nous immerge dans un climat de malaise tandis que des événements particulièrement inquiétants s’abattent sur Tokyo. Un titre à suivre de près ! Vivement le prochain volume !

Scénario : Masaya Hokazono
Dessin : Yû Sayomi

Format : 14 x 22 cm – 208 pages – n&b
Éditeur : Kana
EAN : 9782505067511 
Prix : 5,95 €
Date de sortie : 20 janvier 2017

[/tab]

[end_tabset]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.