Home » 9 - 12,A la une,Ados,SECTION JEUNESSE » [Critique] Widdershins, Tome 1 Le Pacte de la voleuse

[Critique] Widdershins, Tome 1 Le Pacte de la voleuse

banniere_widdershins

Widdershins_couv_t1

La jeune maison d’édition Lumen compte parmi ses tous premiers titres Widdershins, Le Pacte de la voleuse le premier roman jeunesse de Ari Marmell. Aux côtés de Widdershins, le lecteur plonge dans un univers de fantasy à découvrir dès 12 ans.

Voleuse intrépide la jeune Widdershins est une ancienne gamine des rues. Avant d’être Widdershins, Adrienne Satti était parvenue à s’extraire de sa condition d’orpheline et se hisser jusqu’à l’aristocratie avant de devenir voleuse professionnelle. La jeune femme débrouillarde s’est forgée seule au gré des drames qui ont marqué sa jeune existence. Secondée et protégée par Olung, un Dieu invisible logé comme une petite voix dans sa tête, Widdershins sent le cœur de la cité de Davillon frémir. L’église, la Guilde des Voleurs tout comme la Garde semblent s’affoler. Widdershins n’a pas vraiment le choix elle va devoir trouver la source du mal qui ronge les entrailles de Davillon. 147 Dieux, un complot, une menace… bienvenue à Davillon.

Ari Marmell a choisi de rompre avec une chronologie linéaire. Ainsi, il dévoile son héroïne en construisant sa personnalité à travers différentes tranches de vie. Alternant régulièrement entre le présent et son passé la psychologie du personnage se dessine et se précise à chaque bon dans le temps. Malheureusement lent à démarrer, il faut attendre le milieu du roman pour apprendre comment et pourquoi Olung cohabite avec Widdershins. Le choix de l’auteur de ne dévoiler que tardivement un certain nombre de clés de l’intrigue contribue à rendre flou le début récit. Le lecteur est un peu dans le brouillard et peine à en sortir. L’alternance passé/présent se révèle pourtant intéressante dans la construction des personnages. Lisette la meilleure amie, Olung, le Dieu païen, le Seigneur voilé, Julien Bouniard, William de Laurent, Alexandre Delacroix… chaque personnage trouve sa place dans ce premier tome qui présente ce nouvel univers.

Widdershins, Le Pacte de la voleuse est un roman sympathique renforcé par un univers polythéiste riche et une héroïne intrépide et plus complexe qu’il n’y parait. Espérons que le Tome 2 se révélera mieux rythmé et développera le monde dans lequel vit Widdershins et ses compagnons. Passé une scène d’ouverture relativement violente, le roman se lit facilement et les lecteurs dès 12 ans se feront aisément à la mise en page aérée servie par une taille de caractère lisible et confortable. Widdershins, Le Pacte de la voleuse est une porte ouverte vers l’aventure.

On a aimé :
– Le caractère audacieux, déterminé, fragile et insolent de l’héroïne aux multiples visages
– L’alternance passé/présent

On a moins aimé :
– La mise en place trop lente
– Les patronymes à consonance française

Auteur : Ari Marmell
Format : 413 pages 
Editeur : Lumen Editions 
Prix : 15 €
EAN : 978-2371020030
Date de sortie : 3 avril 2014

About the author

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

2Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.