Home » A la une,LA BANDE DESSINEE,Manga » [Lu !] Sword Art Online – Fairy Dance T01 chez Ototo

[Lu !] Sword Art Online – Fairy Dance T01 chez Ototo

[tab name= »Fiche »]

Titre : Sword Art Online – Fairy Dance
Scénario : Reki Hawahara
Dessin : Tsubasa Hazuki
Editeur : Ototo Editions
Format : 12,8 x 17,9 cm – 200 pages N&B + couleurs
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Date de sortie : 12 février 2015
EAN : 9782351809013
Prix : 6,99 €
Nb de volumes : 3 (série terminée)

SWORD ART ONLINE FAIRY DANCE © 2012 REKI KAWAHARA/TSUBASA HADUKI BY ASCII MEDIA WORKS

Résumé éditeur

[pullquote]Vous êtes ici dans un jeu vidéo, mais vous n’êtes plus là pour jouer.[/pullquote]
Kazuto Kirigaya, plus connu sous le pseudonyme de Kirito, revient sain et sauf de sa quête de la forteresse d’Aincrad, alors qu’Asuna « l’Éclair Fulgurant », la fille dont il est tombé éperdument amoureux à l’intérieur de SAO ne se réveille malheureusement pas de son long coma… Kazuto se rend à l’hôpital autant qu’il le peut pour veiller sur elle, soutenu par sa sœur Suguha…
C’est lors d’une de ces visites que Kazuto apprend de la bouche même de Nobuyuki Sugô, un ingénieur – programmeur, que ce dernier est sur le point de se marier avec Asuna sans attendre son réveil.
Au même moment, Agil, un ancien compagnon de lutte de Kazuto, lui signale qu’un avatar ressemblant étrangement à Asuna, serait retenu prisonnier dans un nouveau VRMMO qui fait fureur : « ALfheim Online » !

 

Les volumes de la série

[/tab]
[tab name= »Critique »]

MANGA – Sorti depuis deux mois Sword Art Online, Kazuto, toujours aussi épris d’Asuna cherche à savoir pourquoi elle n’est pas sortie du coma. Décidé à la retrouver il se lance sur ses traces en plongeant dans un nouveau jeu immersif. Suite directe, Sword Art Online – Fairy Dance est une invitation à lancer une nouvelle partie pour les fans comme les nouveaux venus.

SAO_FD01_couvLe jeu Sword Art Online a créé une révolution dans le monde du jeu vidéo. Avec son système massivement multijoueur bénéficiant de la toute première réalité virtuelle immersive, il attire des joueurs à travers le monde. Malheureusement dès le premier jour de mise en ligne, un concepteur machiavélique décide que le seul moyen de sortir du jeu sera de le finir. Dès lors les joueurs voient leur vie mise en jeu et la mise à zéro de leur point de vie dans le jeu entraîne leur mort dans le monde réel. C’est ainsi que le joueur Kirito va passer deux ans enfermé dans le jeu à lutter pour atteindre le boss final et revenir dans le monde réel. Deux mois plus tard, Kazuto est de retour chez lui. Il s’entraîne quotidiennement avec sa petite sœur pour retrouver une vie stable loin de son avatar Kirito et de ses réflexes d’épéiste. Cependant, tandis que tous les joueurs devaient recouvrer leur liberté lorsque Kirito a gagné contre le boss final de Sword Art Online, 300 joueurs sont restés plongés dans le coma. Parmi eux, Asuma. Kazuto, qui est parvenu à la retrouver dans le monde réel, lui rend visite régulièrement à l’hôpital jusqu’à ce que le fiancée de la jeune femme lui en interdise l’accès. Kazuto déterminé à la sauver même l’enquête sous le regard jaloux et inquiet de sa petite sœur.
Sans rien dire à ses proches, Kazuto redevient Kirito et se plonge dans un tout nouveau jeu où l’avatar d’Asuna aurait été vu.

Après Sword Art Online – Aincrad, l’adaptation de la première partie de la série animée dans une mini-série manga en deux volumes, Sword Art Online est de retour pour une seconde adaptation avec Fairy Dance. Même si on change de jeu, il s’agit bien de la suite de la première série. On entame ainsi le deuxième arc scénaristique, deux mois après le retour de Kazuto dans la réalité. Les événements d’Aincrad ont pris fin et Kazuto se retrouve véritablement séparé d’Asuna dont il était si proche.
Côté aventure, Fairy Dance y répond avec efficacité puisque Kazuto est au centre des événements. L’immersion dans le nouveau jeu est intéressante et c’est l’occasion de découvrir un univers inédit pour le personnage. On retrouve un Kazuto hésitant et débutant qui, comme dans le monde réel, doit trouver ses marques. Une fois dans le jeu, le récit devient plus entraînant et la quête de Kirito devient celle du lecteur qui souhaite savoir s’il va parvenir à retrouver sa dulcinée. L’univers heroic-fantasy du jeu que découvre Kazuto apporte son lot de nouveautés appréciables et un ennemi puissant se profile.
Le défaut majeur de cette nouvelle histoire est la pseudo romance sans issue possible autour des sentiments de la sœur de Kazuto pour celui-ci (malgré le degré de parenté ramené à n’en faire que de simples cousins ça reste curieux). La petite sœur du héros manque cruellement de charisme, ses doutes n’apportent rien et sa relation vouée à l’échec dès le départ, Kazuto n’ayant d’intérêt que pour Asuma, sans impact sur l’histoire.

C’est donc un plaisir de retrouver l’univers et les héros de Sword Art Online. Le dessin est joli et respecte bien celui de l’anime. S’il n’est pas dénué de défaut Sword Art Online – Fairy Dance n’est est pas moins un titre que l’on prend plaisir à lire et qui, l’air de rien, nous conquis. A suivre dans le volume 2.

Scénario : Reki Hawahara
Dessinateur :
Tsubasa Hazuki
Format : 12,8 x 17,9 cm – 200 pages N&B + couleurs
Editeur : Ototo
Collection : Shonen

EAN : 9782351809013
Prix : 6,99€
Date de sortie : 12 février 2015

[/tab]
[tab name= »News »]
Lire le manga en ligne sur le site Ototo
[/tab]
[tab name= »Vidéo »]

[/tab]
[end_tabset]

About the author

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.