Home » A la une,LA BANDE DESSINEE,Manga » [Lu !] The Ancient Magus Bride Vol. 01

[Lu !] The Ancient Magus Bride Vol. 01

[tab name= »Fiche »]

Jaquette The Ancient Magus Bride T01 PRESSE Titre : The Ancient Magus Bride 1
Scénario : Koré Yamazaki
Dessin : Koré Yamazaki
Editeur : Komikku Editions
Format : 13 x 18 cm – N&B
Collection : Shonen
Genre : Fantastique, Conte, Aventure, Romance
Date de sortie : 15 mai 2015
EAN : 978-2372870276
Prix : 7,90 €
Nb de volumes :

© Kore Yamazaki / MAG Garden

 

Résumé éditeur

[pullquote]Le manga qui a ensorcelé le Japon ![/pullquote]
Chisé est prise sous l’aile d’un mystérieux sorcier qui va dépenser une somme colossale pour faire d’elle son apprentie. La jeune fille de 16 ans, qui vivait jusqu’alors une vie tout ce qu’il y a de plus banale, réside à présent chez son maître qui lui présente tout un pan du monde qu’elle ne soupçonnait pas. Chisé commence alors une vie pleine de magie, d’événements merveilleux et paranormaux, puis fait connaissance de nombreuses créatures magiques issues des plus belles légendes.

 

Les volumes de la série
Jaquette The Ancient Magus Bride T01 PRESSE Jaquette The Ancient Magus Bride T02

[/tab]

[tab name= »Critique »]

MANGA – The Ancient Magus Bride est une série fantastique de Koré Yamazaki aussi surprenante que délectable publiée par les éditions Komikku. L’éditeur qui poursuit le développement de son catalogue en proposant de belles surprises a marqué le coup avec l’arrivée du titre de Koré Yamazaki qui a été un véritable coup de cœur au Japon puisque le tome 1 s’y est écoulé à 1,4 millions d’exemplaires.

Jaquette The Ancient Magus Bride T01 PRESSEChise Hatori est une jeune fille de quinze ans. Elle n’a ni famille ni amis sur qui compter. Présentée comme marchandise dans une vente aux enchères, Chise qualifiée de « Slay Vega » voit sa cote s’envoler. La jeune humaine aurait des prédispositions surnaturelles, comme voir les créatures magiques. L’acquéreur qui remporte l’action est Elias Ainsworth un sorcier non-humain avec un crâne d’animal à la place de la tête. A la surprise générale, il souhaite faire de Chise Hatori son apprentie en l’initiant à la sorcellerie et surtout l’épouser. Pour Chise, la vie prend un tout nouveau tournant et du sens pour la première malgré la confusion dans laquelle la plonge tous ces bouleversements qui l’amènent dans un monde extraordinaire.

The Ancient Magus Bride est centrée sur le personnage de Chise. La jeune fille qui n’a pas vraiment de raison d’être va brutalement se retrouver au centre de l’attention. Elle qui côtoie le monde du surnaturel depuis toujours va petit à petit apprendre à vivre et s’ouvrant sur les autres. Le manga de Koré Yamazaki est tout en contraste. Le design élégant et fin met merveilleusement le personnage d’Elias Ainsworth en valeur. Son apparence relativement terrifiante avec sa tête représentée par un crâne allongée qui rappelle celle d’un animal tranche avec la douceur dont il fait preuve vis-à-vis de Chise. Son allure dégingandée et un peu folle rompt avec son attitude protectrice envers la jeune fille. Au fur et à mesure que Chise s’éveille et découvre son environnement le lecteur s’émerveille.

L’auteur sort des sentiers battus en mettant en scène une héroïne curieuse et intriguée par le monde qu’elle découvre. Oubliés les grands sourires et la mine réjouie, Chise est prudente mais extrêmement attachante. La relation qui se noue entre les deux personnages est lente mais basée sur la confiance. On a du mal à voir quelle relation amoureuse pourrait se développer entre les deux lorsqu’Ainsworth annonce vouloir faire d’elle son épouse.

Situant son histoire en Grande-Bretagne, l’auteur prend le parti de développer un monde parallèle à notre société contemporaine. Pour mettre en place son monde, elle s’approprie le folklore local des sorciers et des créatures incontournables des récits fantastiques comme les dragons. Elle parvient donc à proposer une approche personnelle évitant ainsi les « déjà-vu ».

The Ancient Magus Bride est une plongée dans un monde d’émerveillement qui offre par instant des moments de poésie. Le dessin raffiné de la mangaka se distingue des œuvres généralement publiées, si bien qu’on est rapidement séduit par son univers graphique.

Servi par le travail éditorial de Komikku ce premier tome met en place un conte fantastique touchant. Sa tonalité douce-amère change des productions actuelles et son rythme posé, le détail du dessin et le scénario présentant plusieurs pistes narratives viennent terminer de nous ce premier volume déroule le premier fil conducteur et présente les premiers personnages récurrents. A suivre de près.

 

[/tab]

[tab name= »News »]

Kore Yamazaki, l’auteur de The Ancient Magus Bride, invitée à Japan Expo

The Ancient Magus Bride annoncé chez Komikku

[/tab]
[tab name= »Images (2) »]

Les images de la série

[/tab]
[end_tabset]

About the author

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.