Home » A la une,Comics,LA BANDE DESSINEE » [Lu !] Low 1. – L’ivresse de l’espoir – Urban Comics

[Lu !] Low 1. – L’ivresse de l’espoir – Urban Comics

COMICS – Dans un futur éloigné, l’humanité a trouvé refuge dans les profondeurs des océans au sein d’arches alors que la terre est devenue toxique. Comics de science-fiction, la série Low, éditée par Urban Comics, est une fable aquatique prometteuse dont le premier tome est une descente en apnée…

Le soleil au crépuscule de sa vie a ravagé la Terre de ses rayons destructeurs. Devenue inhabitable, l’humanité a choisi de se réfugiée au fond des océans. Sous les eaux elle a érigé de vastes cités sous-marines. Stel Caine est une scientifique optimiste qui croit encore que l’avenir de l’humanité dépend des sondes envoyées à travers l’espace à la recherche d’une planète de substitution. Car aujourd’hui, dans l’immensité des profondeurs, les dangers sont nombreux. Pour préparer leurs filles, Della et Tajo, au monde qui les entourent, elle décide avec son mari Johl de les mener hors de la forteresse à bord d’un submersible laissant leur plus jeune fils Marik en sécurité.  Les filles s’émerveillent des décors dont regorgent les profondeurs et des créatures sous-marines colossales. En voulant poursuivre un mammouth une pieuvre géante, Johl prend une décision qui s’avèrera dramatique en plongeant au-delà des zones protégées par la cité. C’est alors que sortie va tourner à la catastrophe quand ils sont attaqués par la horde Scorbut, des humains marginaux vivants à l’extérieur de la cité et piratant violemment les vaisseaux imprudents pour vivre.

Rick Remender livre un récit de science-fiction riche, surprenant et captivant. Dès les premières pages on s’attache au personnage principal Stel Caine, une inépuisable optimiste à la recherche d’une solution pour sauver l’humanité tout en protégeant sa famille. Le scénario imaginé par l’auteur nous confronte tout de suite au monde immergé dans lequel évolue désormais les humains. On appréhende le monde clos de la cité face à l’immensité du monde aquatique habité de ces créatures terrifiantes et de marginaux violents.

Rick Remender s’acharne sur son héroïne. Le premier chapitre signe la fin d’une vie pour Stel qui se retrouve pétrifiée par la douleur et le chagrin suite au drame qui va causer la mort de son mari et la disparition de ses filles. Seule avec son fils qui lui en veut elle s’accroche à une dernière étincelle d’espoir le regard tournée vers le ciel jusqu’à ce que le signale d’une sonde se fait entendre.
On alterne en permanence entre deux niveau de lecture avec la cellule familiale de Stel qui assiste à la débauche de son fils Marik, depuis le drame survenu dix ans plus tôt et l’échelle du monde avec Stel qui s’acharne à croire que l’humanité à un avenir depuis qu’une sonde est revenue sur Terre.
Le rythme est soutenu. Les situations s’enchaînent, les décors se succèdent et les rebondissements relancent sans cesse l’action.  Très vite on explore de nouveaux espaces, Stel est confronté à des nouveaux interlocuteurs et de nouveaux défis.

Graphiquement c’est splendide. Même si le dessin manque parfois de clarté, le trait fin de Greg Tocchini est fluide, rond et maîtrisé. Les couleurs très agréables. Il traduit la richesse du monde sous-marin, donne de la cohérence visuelle et certaines planches sont vraiment impressionnantes. Chaque case est peuplée par les monstres marins et des corps animés. La tonalité érotique et la nudité destine le récit à un public averti.

Low est un récit de science-fiction puissant et ambitieux. Son univers atypique est travaillé. Tant par sa qualité narrative que ses illustrations, Rick Remender livre une vraie fable créative et originale où l’on replonge sans hésiter.

Titre : Low 1. L’ivresse de l’espoir
Scénario : Rick Remender
Dessin : Greg Tocchini
Éditeur : Urban Comics
Format :  26,3 x 17,2 cm – 173 pages – Couleurs
Collection : Urban Indies
Date de sortie : 26 février 2016
Prix : 15 €



About the author