Home » 9 - 12,A la une,Ados,LA BANDE DESSINEE,Manga,SECTION JEUNESSE » [Lu !] Tant qu’il est encore temps (je t’aimerai), tome 1 – nobi nobi!

[Lu !] Tant qu’il est encore temps (je t’aimerai), tome 1 – nobi nobi!

MANGA – Nouveau titre publié chez nobi nobi ! Tant qu’il est encore temps (je t’aimerai) fait partie de la vague Shôjo Addict. La série de Keiko Notoyama qui est destinée aux lecteurs dès 11 ans est publiée dans la collection Shôjo Kids et compte déjà sept volumes au Japon. Le premier tome est disponible depuis début octobre.

Aujourd’hui, Misaki Okumura intègre une nouvelle école. Motivée et souriante, elle en tête de trouver des informations sur la bague qu’elle porte autour d cou. Mais dès son arrivée elle observe une altercation ente un professeur et un élève insolent. Misaki reste à l’écart sans intervenir. Lorsque le garçon s’en va il lui ordonne de se pousser de son chemin. Misaki ignore encore que ce garçon Rei est surnommé le « Roi démon » dans l’établissement et qu’il a le pouvoir de faire renvoyer les professeurs comme les élèves. Loin de se démonter, elle refuse d’obéir et se retrouve instantanément sous la menace de Rei. Heureusement l’intervention de Yôta, un membre du conseil des élèves, va lui donner un peu de répit. Toutefois Rei qui veut toujours la punir pour son insolence lui suit après les cours jusque chez elle. Il va découvrir que la jeune fille vit dans un orphelinat. Touché par sa bienveillance de Misaki envers les autres, le jeune tyran tombe sous son charme. Néanmoins il n’imagine pas qu’elle en pince déjà pour Yôta et cache un lourd secret. Atteinte d’une maladie grave, la jeune fille n’a plus qu’un an à vivre.

Ce nouveau titre chez nobi nobi! détonne parmi les romances habituellement destinées aux jeunes lecteurs. Misaki est au cœur d’un triangle amoureux entre le ténébreux Rei et le doux Yôta aux allures de prince charmant. entre sa vie difficile, sa maladie et la romance naissance, le manga est étonnant pour une oeuvre ciblant les pré-ados. L’originalité du récit de Keiko Notoyama réside pourtant dans son héroïne loin d’être stupide et introvertie qui se révèle pleine de caractère, rebelle et mue par une véritable soif de vie. Misaki est une jeune fille battante et pétillante qui ne refuse de se lamenter.

Les personnages sont caricaturaux. Face au caractère malsain de Rei qui veut posséder Misaki et le chevaleresque Yôta, Misaki est un modèle d’indépendance. Son état de santé à peine  aborder dans ce tome devrait rapidement avoir un impact sur les relations entre les trois adolescents.

Le titre se veut réaliste et le scénario se révèle pour le moment relativement classique. Les rebondissement s’enchaînent et les premiers chapitres plutôt à l’essentiel. En outre, les dessins de Keiko Notoyama sont frais et très réussis. Ce tome d’introduction pose les bases de l’aventure et on a envie de suivre Misaki dans sa quête.  Les jeunes lectrices, cible principale de ce manga, devraient apprécier cette jeune héroïne positive qui devrait leur faire vivre quelques belles émotions.

 

Scénario : Keiko Notoyama
Dessin : Keiko Notoyama

Format : 11,5 x 18 cm – 192 pages – N&B
Editeur : nobi nobi!
Prix : 6,95 €
Date de sortie : 03 octobre 2018

About the author

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.