[Ciné] The Giver, encore une adaptation à la sauce ado ?

banniere_thegiver_titre

Hollywood poursuit d’exploiter le filon des romans pour ados avec l’adaptation de The Giver (Le Passeur, ed. Ecoles des Loisirs). Mais le roman d’anticipation de Loïs Lowry est un best-seller qu’en est-il du film ?

Dans un futur proche, les émotions ont été éradiqués. La société efface les souvenirs des humains qui vivent sans sentiments ni sensations. Leur monde est gris et sans passion ni réel libre arbitre. Personne ne semble avoir la curiosité d’aller voir au-delà des limites imposées. Seul le Passeur (Giver) détient la mémoire. Gardien d’une réalité gardée secrète, il s’apprête à la transmettre à Jonas. Mais la découverte de l’histoire s’accompagne de découverte bien plus profonde qui va avoir des effets incontrôlables.

Avec un postulat de départ entre Un Bonheur insoutenable de Ira Levin (ed. J’ai Lu) et le film Equilibrium de Kurt Wimmer, The Giver a de bons arguments. Sorti en 1993, le roman d’anticipation jeunesse de Loïs Lowry est un précurseur et non un héritier de Hunger Games ou plus particulièrement Divergente de Veronica Roth. Il a droit à son tour à son adaptation sur grand écran. Parmi les différences immédiates on constate que le film remplace le jeune héros âgé de douze ans par un adolescent. On s’éloigne ainsi très vite de l’éveil de l’enfant à l’âge adulte pour une aventure davantage centrée sur l’action.
Porté par un casting de choix mené par Jeff Bridges et Meryl Streep et réalisé par Philip Noyce (Jeux de Guerre, Salt) The Giver devrait plaire aux ados.

 

Galerie photos :

 

 

 

TheGiver_affiche

 

 

 

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.