[Interview] Chris Rankin sa vie après Harry Potter

c_rankin_ae
La star de Harry Potter, Chris Rankin, sa vie après Percy Wheasley       Photo : Adam et Ender

CINE – Un homme aux boucles rousses se tient devant nous. Il est accoudé à une table haute et ce qui nous frappe en premier c’est que l’ado de Harry Potter a laissé place à l’adulte. Loin du personnage de Percy Wheasley, le préfet sûr de lui et désagréable des films Harry Potter que nous avons tous vu, Chris Rankin est un homme charmant. Très vite nous en sommes venu à l’essentiel, à savoir les livres…

Adam et Ender : Êtes vous un grand lecteur ?
Chris Rankin : Avec moi c’est tout ou rien, quand je commence à lire, je mange des livres à la suite, soit je ne lis pas pendant une certaine période.

A&E : Quel type d’univers appréciez-vous ?
C.R. : Je lis vraiment de tout, je suis très éclectique dans mes lectures, je lis beaucoup de polar et de biographie. Sinon une de mes séries livres préférées est Hunger Games.

A&E  : Quel est le dernier livre que vous avez lu ?
C.R. : J’en suis rendu, au tome 12 ou 13 de Jack Reacher, c’est une série sur des scènes de crimes. Comme je bouge souvent je lis énormément sur ebook. Ma kindle ne me quitte pas, mais par contre je ne sais pas trop à quel tome je suis. C’est moins évident qu’avec les livres.

A&E : Êtes-vous au courant que vous êtes l’un des roux les plus connus au monde ?
C.R. : J’essaie de ne pas trop penser à tout ça, à la célébrité. C’est vrai que Harry Potter a été un tel succès, que ce soit du point de vue des livres que de celui des films… C’est quelque chose de tellement énorme que j’essaie de mettre ça de côté. Pour moi ce n’est pas la chose la plus importante, le côté notoriété, vraiment, je fais tout pour mettre cela de côté. Je suis passionné par ce que je fais, je mets du cœur à l’ouvrage sans penser à la notoriété qui en découlerait. Je conseille à tous ceux qui veulent faire ce métier. De bien savoir ce qu’ils veulent faire : jouer ou devenir une star. Si vous êtes passionné, il y aura un rôle pour vous quelque part, si vous voulez être star vous n’y arriverez pas.

A&E : Pour en revenir aux livres, quel personnage de l’univers papier souhaiteriez-vous donner vie ?
C.R. : J’aimerais donner vie à un détective, incarner un personnage menant des enquêtes.

A&E : En parlant de détective, connaissez-vous Doctor Who ?
C.R. : Oh oui !

A&E : Vous aimez ?
C.R. : OUI !!! J’adore Doctor Who !

A&E : Vous souvenez d’un épisode où le Docteur, n’aurait pas été mécontent d’être roux lors d’une régénération ? Si demain on vous proposait d’incarner ce mythique Docteur roux, quelle serait votre réponse ?
C.R. : Oui je m’en souviens et OUI !!! J’incarnerais le rôle sans hésiter ! (rire)
J’adorerais jouer le Doctor Who en roux et l’endroit où est tourné Doctor Who est très proche de la ville où je vie donc ça serait très pratique pour y aller ! (rire) En revanche, je ne sais pas à quoi je ressemblerais si je devais l’incarner, car chaque Docteur a sa particularité, Matt Smith avait son Fez, David Tenant ses Converse.

A&E : Si vous aviez, un livre pour enfant à conseiller, lequel serait-il ?
C.R. : Pour les enfants, évidement Harry Potter, ainsi qu’une série anglaise Famous Five (Le Club des 5) écrite par Enid Blyton. C’est également l’auteur de Oui-Oui, Le Clan des 7, voyez-vous. Le Club des 5, c’est une série écrite il y a plus d’une centaine d’année, c’est un classique en Angleterre. C’est magnifique.

A&E : Si vous aviez un livre pour adulte à conseiller, lequel serait-il ?
C.R. : J’aime beaucoup, mais beaucoup l’écrivain écossais qui porte le même nom que moi Ian Rankin qui a écrit une série de livres sur des crimes en Ecosse, des enquêtes menées par l’inspecteur John Rebus.

A&E : Qu’avez-vous prévu dans un avenir proche ?
C.R. : En ce moment je me repose, et maintenant je suis passé derrière la caméra, production, réalisation, nous venons de finir la saison 2 pour la série Atlantis (BBC) et nous allons tourner la saison 3.

A&E : Qu’est-ce qui est plus difficile être devant la caméra ou derrière ?
C.R. : En tout premier lieu je dirais être devant la caméra parce que vous êtes le visage qui va apparaitre à l’écran, celui qui doit avoir les bonnes expressions, jouer parfaitement son rôle, c’est le côté difficile de la partie acteur. Mais il y a une équivalence dans le monde derrière la caméra, il y a la difficulté de gérer le monde, le budget, la post-production… Deux mondes, des problèmes différents.

A&E : Merci ! Et bonne continuation.
C.R. : Merci beaucoup.

Interview réalisée à l’occasion de la 19e édition du salon Paris Manga & Sci-Fi Show qui s’est tenu les 15 et 16 novembre 2014.

Ender

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.