Aung San Suu Ky, une BD pour comprendre les espoirs déçus

REPORTAGE – Malgré son titre, la BD documentaire de Benoît Guillaume et Frédéric Debomy n’est pas tant un portrait d’Aung San Suu Kyi qu’une photographie de la Birmanie actuelle dans son ensemble. Ce n’est pas tant, non plus, un exposé sur ce qui oppose les extrémistes bouddhistes aux Rohingya, qu’une chronique d’un pays déchiré loin d’atteindre la démocratie tant espérée.

Chroniques Birmanes, le titre aurait été parfait s’il n’avait pas été utilisé pour le tout aussi bon travail réalisé par Guy Delisle en 2007 (aux éditions Delcourt). Deux styles, deux époques et deux romans graphiques pour comprendre un pays emprisonné dans une situation politique et religieuse complexe.

Pour expliquer la Birmanie actuelle, Benoît Guillaume et Frédéric Debomy se sont rendus sur place. Parcourant le pays, ils découvrent et relatent, rencontres après rencontres, les tensions entre communautés. Émerge alors, au fil des pages, ce fragile équilibre que tente maladroitement de ménager Aung San Suu Kyi et souvent au détriment des plus faibles : les Rohingya certes mais aussi les Chrétiens ou encore les femmes.

Quel est son réel pouvoir ? Elle, la fille de l’un des acteurs de l’autonomie birmane, censée porter la parole d’un pays où l’intolérance semble être un moindre mal après des années de dictature militaire ? Que peut-elle faire ? Elle, le prix Nobel de la paix, dans un pays où les principaux oppresseurs sont les représentants de la religion incarnant le pacifisme aux yeux du monde.

Guillaume et Debomy réalisent un très beau documentaire. Un travail qui va à la rencontre de chacun, donnant la parole à tous. Un livre utile, qui questionne à défaut d’expliquer.

Non, ce livre n’est pas une biographie d’Aung San Suu Kyi. Il effleure d’ailleurs très peu le personnage. Il permet cependant de comprendre pourquoi elle a tant déçu, après avoir tant permis d’espérer. Au Myanmar, l’histoire est encore en marche et ce roman graphique permet d’en être des observateurs un peu plus éclairés.

Scénario : Frédéric Debomy
Dessin : Benoit Guillaume
Éditeur : Massot Éditions
Prix : 21,90 €
Date de sortie : 19 mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.