Home » A la une,Polar et thriller,ROMANS » [Lu !] Le Dernier Déluge de David Emton

[Lu !] Le Dernier Déluge de David Emton

banniere_dernierdeluge

En plein déluge, chaussez vos bottes et empoignez votre ciré pour parcourir Paris. Contre-la-montre infernal, Le Dernier Déluge est le nouveau roman de David Emton. Le suspense et le frisson garantit que dans cette aventure où l’homme est bien peu de chose face à la nature et moins encore face à ses créations.

Paris, la ville lumière est sous l’eau. La Tour Eiffel a les pieds dans l’eau, la Seine est sortie de son lit et les Catacombes sont inondées. A la veille de Noël, le bassin parisien est noyé et la capitale s’apprête à vivre ses pires heures. Les derniers bassins de rétentions d’eau viennent de céder libérant l’équivalent de deux semaines de pluie torrentielles qui se déverseront sous quatre heures sur Paris. Dans son appartement martelé par le pluie, Christine n’a plus de courant, plus de chauffage et désormais plus de moyen d’aller travaillé. La perspective de Noël le lendemain lui semble totalement désespérée et futile. C’est alors qu’un livreur vient lui remettre un colis de Galaxim la société pour laquelle elle travaille comme hôtesse d’accueil. Si elle s’attend à trouver ses effets personnels quelle n’est pas sa surprise en ouvrant le carton de découvrir un nouveau-né enveloppé d’une membrane ! En un instant sa vie bascule. Dans un Paris disloqué et évacué, Christine se voit confier un bébé dont la vie ne dépend plus que d’elle… Si elle l’ignore encore pour quelques minutes, deux hommes ont été lancés sur les traces de l’enfant avec pour mission de le tuer quoiqu’il advienne. Mais quel secret renferme réellement la membrane qui aliment ce nouveau-né ?

Paris est désertée et livrée à elle-même. Face aux intempéries personne ne peut rien faire si ce n’est subir et s’organiser au mieux. Lorsque la nature se déchaine, l’homme reste impuissant. Dans ce roman aux multiples rebondissements, Christine est aidée par son voisin un journaliste spécialisé en sciences. Les forces lancées contre eux sont prêtes à tout pour mettre la main sur leur précieuse et dangereuse cargaison.

Si les premières pages laissent croire à un thriller, le lecteur est très vite entraîné dans une chasse à l’homme doublée d’une course contre la montre. L’action menée par des rebondissements successifs dans un décor d’anticipation réaliste, le roman de David Emtom distille la peur au fil des pages. Plus que la nature, l’estomac se noue devant la menace scientifique. Dans un rythme endiablé l’aventure se déroule sur quelques heures à bâtons rompus.

L’effet est renforcé par la succession d’une centaine de chapitres courts. A chaque chapitre, on change de point de vue mais la rapidité des alternances donne pleinement l’impression de simultanéité entre les différents lieux et actions.

Le bassin parisien est un décor idéal. L’étude topographique de la capitale ne fait aucun doute et l’auteur l’inonde avec autant d’efficacité que, globalement, de crédibilité. L’histoire est cohérente et les deux personnages principaux, standardiste et journaliste, qui n’ont pas la carrure pour porter leur fardeau se frayent un passage à travers un Paris apocalyptique et détrempé.

Certes les personnages auraient gagné en profondeur à être moins caricaturaux mais justement… On apprécie la trentenaire en mal de réussite et de mec qui se jette à corps perdu dans une quête aux côté de son voisin auquel elle n’avait encore jamais eu le courage de parler. Oui, les méchants sont très forts mais voilà ; Le Dernier Déluge c’est un divertissement et une mise ne garde réussit autour de problématiques actuelles comme le VIH. Le Dernier Déluge est un roman haletant et efficace qui se lit rapidement grâce à ses chapitres courts et le changement de points de vue réguliers entre les différents protagonistes. On est happé par l’histoire et on se laisse porter par les flots.

 

Le dernier déluge – David Emton


Auteur : David Emton
Format : 15,5 x 22,5 cm – 352 pages
Editeur : Albin Michel
EAN : 9782226258144
Prix : 20,90 €
Date de sortie : 5 juin 2014

About the author

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.