[Lu !] Outlander, la saga historique et romantique au cœur de l’Ecosse – Coup de cœur

ROMANCE – Pénétrez dans une Écosse magnifique, rurale et brutale. Amateurs(rices) de grands espaces, amoureux de romans historiques, de jeux de pouvoir et de romance, laissez-vous séduire pas cette fresque à la touche fantastique.

Le-chardon-et-le-tartan-Outlander

Claire est une femme moderne. Elle vit en 1945. Infirmière pendant la guerre, elle profite enfin de son mari au cours d’un voyage dans la campagne écossaise. Elle savoure pleinement la lande pendant que son mari se plonge dans sa généalogie, l’un des ses aïeuls ayant vécu dans la région. Au cours d’une promenade, elle se retrouve projetée dans le passé. Qu’elle n’est pas sa surprise quand elle comprend que ce qu’elle prend pour une reconstitution historique est en fait bel et bien l’Écosse de 1743. En pleine confusion, la voilà Anglaise en territoire quasi ennemi. A l’heure où les Anglais tentent de soumettre définitivement les Écossais, Claire est accusée d’espionnage. Forcée d’épouser un jeune guerrier Highland vif et passionné, la « outlander » se retrouve déchirée entre deux hommes et deux vies incompatibles et surtout qui ne peuvent pas se rejoindre.

Grâce à sa récente adaptation par la chaîne STARZ (voir la bande annonce plus bas), le roman de Diana Gabaldon connait une seconde jeunesse. Déjà publié au début des années 90, J’ai Lu profite de l’occasion pour faire redécouvrir cette saga littéraire. Entre roman historique et romance, l’équilibre est trouvé. Ce pavé de près de 850 pages est passionnant. Il entraine les lecteurs à la suite de Claire Beauchamp dans une Écosse vieille de 200 cents, en pleine guerre. La jeune femme voit ses habitudes bousculées par cette vie dénuée du confort moderne. En tant qu’infirmière elle doit réapprendre les soins les plus simples, s’adapter aux herbes médicinales à sa disposition et aux conditions de vie rudimentaires. Le rythme est enlevé. Les luttes de pouvoir et la violence font partie du récit mais n’en sont pas le cœur. C’est bien la passion naissante entre Claire et son jeune époux Jamie qui vous fera dévorer ce premier tome.

Claire incarne la femme moderne typique. Elle a vécu la guerre aux premières loges. Quand elle a été terminée, il était impensable de redevenir celle qu’elle était avant, soumise à l’étiquette et à son mari. Forcément, en faisant un bond de deux ans, elle s’impose par sa différence et son refus de se soumettre aux règles. Elle est là pour faire bouger les choses et montrer qu’une femme peut être libre. Jamie quant à lui bien qu’arriéré en matière de femme, est un jeune homme moderne pour son époque tant par son éducation que pour ses idées. Héritier d’un clan, il est aussi Seigneur par sa prestance naturelle. Le décalage entre les personnages est parfaitement entretenu tout au long du récit. L’auteure parvient à opposer les styles de vie et la rudesse et le franc parlé des personnages. Ainsi Claire qui est née au 20e siècle est certes éduquée mais la guerre lui a donné un caractère fort et elle jure comme un charretier, à la différence de Jamie, guerrier écossais et rural qui a fait ses études en France et a étudié le Latin. A la fois drôle, touchante et profonde, la relation qui les unit n’a de cesse de se développer et de se renforcer.

Les Highlands sont plus vrais que natures sous la plume de Diana Galbaldon. Elle a su retranscrire les us et coutumes des écossais avec aisance ainsi que la situation politique ancrant ainsi son récit dans une réalité historique palpable. Le monde se redessine avec de nouveaux contours géographiques. Le Charbon et le Tartan plante le contexte historique. Les batailles, la vie quotidienne et la romance sont autant d’ingrédients judicieusement entremêlés qui feront voyager les lecteurs. Les connaissances de Claire sur le futur de l’Écosse servent à éclairer les événements sans jamais rendre confuses les lignes temporelles.

Ce premier tome de Outlander captive. Aussi riche que complet, c’est un véritable coup de cœur. Le deuxième tome Le Talisman est d’ores et déjà disponible chez J’ai Lu.

Auteur : Diana Gabaldon
Format : Semi-poche – 864 pages
Editeur : j’ai Lu
Collection : Best
EAN :
Prix : 16 €
Date de sortie : 20 août 2014

Ender

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.