Home » A la une,Fantasy et Science-fiction,ROMANS » [Lu !] La Roue de glace, Stephen Baxter aux commandes du TARDIS

[Lu !] La Roue de glace, Stephen Baxter aux commandes du TARDIS

SCIENCE-FICTION – En attendant la diffusion de la saison 8 de la série britannique Doctor Who prévue en mars sur France 4, Milady vient à la rescousse des fans impatients avec une aventure inédite. Le Seigneur du Temps est de retour sous la plume de Stephen Baxter (co-auteur de L’Odyssée du Temps d’Arthur C. Clarke) dans La Roue de Glace disponible depuis le 21 janvier.

La_roue_de_glace

Il ne fait pas bon grandir sur la Roue. Cet anneau de glace et d’acier autour d’une lune de Saturne qui héberge une colonie minière alimentant la Terre en minerais rares et précieux.
Lorsque de mystérieuses créatures sont aperçues à bord de la Roue, c’est un nouveau coup dur pour cette colonie déjà noyée dans les problèmes car les jeunes mineurs ne veulent plus descendre dans les mines labyrinthiques. Jusqu’au jour où la jeune Phee Laws, en surfant sur les anneaux de Saturne, sauve une étrange boîte bleue de la destruction.
A bord de la Roue, le Docteur, Jamie et Zoé vont se retrouver plongés au cœur d’un mystère qui remonte à la création du système solaire. Un mystère qui pourrait tous les tuer…

C’est sous la plume de Stephen Baxter, auteur de renom, que l’on retrouve le Docteur le plus british de l’univers. Mettant en scène la deuxième incarnation du Docteur et ses deux compagnons, Jamie McCrimmon et Zoé Hériot, il nous entraîne à des milliers de km de la Terre, sur une lune de Saturne, à l’époque des premières colonies spatiales.

Bien que l’intrigue soit un peu longue à se mettre en route, le récit se révèle intéressant, notamment par le cadre dans lequel il prend place. En effet, l’immersion dans l’univers de la Roue est réussie : véritable camp de travail, elle constitue un lieu hostile et glacé qui ne cesse de faire travailler notre imagination, entre inquiétude et fascination pour sa structure d’acier et son environnement plein de surprises. La découverte des colons, de leurs conditions de vie et des règles qui régissent leur société, permet d’ajouter au mystère annoncé une dimension sociale, politique et économique. Plusieurs questions d’ordre éthique sont d’ailleurs évoquées, concernant des sujets tels que la vie ouvrière, les dérives entraînées par la recherche du profit et plus encore la valeur de la vie, aussi bien humaine que non-humaine (robotique, extra-terrestre). Ce sont finalement cette vie dans la colonie, les conflits qui l’animent et les rapports humains qui s’y développent qui constituent la majeure partie de l’histoire. Au détriment peut-être du grand mystère que nous annonçait la quatrième de couverture – même s’il n’est pas dénué d’intérêt – et, surtout, de l’atmosphère propre à Doctor Who.

Et en effet, si Stephen Baxter nous livre un récit de science-fiction honnête et divertissant – sans pour autant transcender le genre –, il nous propose une aventure bien éloignée de l’univers que l’on a pu redécouvrir ces dernières années dans le paysage audiovisuel. Si vous attendiez un brin de folie, des explications rocambolesques, une bonne dose d’humour et des scènes d’action à coup de tournevis sonique, c’est loupé. Il est vrai que l’auteur reprend un ancien Docteur ; néanmoins, le personnage se révèle assez fade et discret. Nous ne le suivons d’ailleurs qu’à travers les aventures de ses deux compagnons, qui semblent finalement incarner les vrais héros de l’histoire. Son implication étant plutôt relative, le récit pourrait presque se dérouler sans lui. Dommage, pour un titre portant le nom de Doctor Who !

 —

Auteur : Stephen Baxter
Série : Doctor Who

Format : 352 pages
Editeur : Milady
Genre : Science-fiction
EAN : 9782811213831
Prix : 21,90 €
Date de sortie : 21 janvier 2015

About the author