[Lu !] L’ombre de Shanghai, Partie 1 : Le retour du fils

[tab name= »Fiche »]

ombre-de-shangai-1-editions-fei Titre : L’Ombre de Shanghai, Partie 1 : Le retour du fils
Scénario : William Crépin, Patrick Marty
Dessin : Li Lu
Editeur : Éditions Fei
Format : 96 pages – 18 x 22,5 cm – Couleurs
Collection : Manhua
Genre : Aventure, Historique, Fantastique
Date de sortie : 03 octobre 2014
EAN : 978-2-35966-013-5
Prix : 12,90€
Nb de volumes : 3 (série en cours)

 

Résumé éditeur

Shanghai, 1930.
Gaspard Cartier revient de la lointaine Europe où ses parents l’ont envoyé pour soigner sa tuberculose dix ans auparavant. Lila, sa sœur de lait chinoise, espérait le cœur battant retrouver son ami d’enfance, son compagnon de jeu et confident, mais c’est un adolescent hautain et méprisant qui débarque sur le Bund de Shanghai. De plus, Gaspard s’est entiché durant la traversée de Clara, une ado blonde terriblement belle… et manipulatrice.
La rentrée au lycée français promet d’être tumultueuse entre les trois adoles- cents pris dans ce chassé croisé amoureux, d’autant que depuis le retour de Gaspard, Lila tombe sous l’emprise d’une mystérieuse ombre qui semble sortir de son corps dès que la jalousie et la colère la gagnent.

 

Les volumes de la série
 ombre-de-shangai-1-editions-fei ombre-de-shangai-2-editions-fei  ombre-de-shangai-3-editions-fei_prov

[/tab]
[tab name= »Critique »]

MANHUA – Les éditions Fei sont une passerelle un pont entre les cultures chinoise et française. De nouveau elles proposent une nouvelle collaboration avec Patrick Marty au scénario. Partez à la découverte de Shanghai dans les années 30. En plein essor économique la ville la ville est foisonnante et les nationalités se côtoient. Dans cette effervescence Gaspard, un jeune Français est de retour en Chine. Il retrouve Lila son amie d’enfance. Mais la distance, la culture et le temps ne les ont-ils pas séparés ? Plongez dans L’ombre de Shanghai, co-scénarisé par William Crépin et dessiné chinoise Li Lu.

ombre-de-shangai-1-editions-fei

En 1930 Shanghai nommée aussi la Perle de l’Asie est en plein essor économique. Si toutes les nationalités se côtoient aux abords des quartiers historiques chinois et la ville est principalement scindée en deux concessions ; l’une française et l’autre internationale. Moderne, Shanghai est dédiée au commerce et aux plaisirs et les aventuriers comme les familles cherchant une ascension sociale rapide se retrouvent dans un bouillon de culture. La jeune Lila, une chinoise, a été accueilli et élevée au sein d’une riche famille française et reçoit la même éducation que Gaspard Cartier le fils de la famille. Voilà plusieurs années qu’elle attend son retour depuis que ses parents ont été contraints de le renvoyer en France afin de le soigner. D’ailleurs il doit revenir sous peu par bateau. Malheureusement le beau jeune homme qui descend du paquebot n’a plus rien à voir avec le petit garçon d’autrefois. Hautain et froid, il fait preuve d’indifférence avec la jeune fille. Oubliée la promesse faite étant enfants de se soutenir, il semble désormais évident qu’il ne la voit que comme une vulgaire chinoise. Particulièrement odieux avec Lila, il n’a d’égard que pour Clara Von Herling une riche héritière rencontrée pendant son voyage et avec qui il va aller au lycée. Lila est particulièrement déçue par son attitude et son entrée au lycée réservé aux Occidentaux grâce à sa famille d’adoption ne va pas arranger les choses. Le retour à la réalité est violent. La jeune fille est très mal accueillie et humiliée par Clara et Gaspard lui-même. C’est alors que Lila semble enveloppée par une ombre mystérieuse qui semble vouloir la protéger quand elle se retrouve en danger…

L’Ombre de Shanghai est un récit qui nous immerge dans les années 1930 en Chine notamment au sein de Shanghai plus palpitante que jamais, une époque assez peu connue finalement. Dans les concessions étrangères les nationalités cohabitent dans le calme et l’opulence. Les Cartier représentent la France, Clara, les Allemands et Dino les Italiens. Les Chinois quant à eux vivent de façon beaucoup plus modeste et subissent le racisme des étrangers.

Li Lu restitue avec richesse le Shanghai des années 1930 et utilise une multitude de couleurs pastel très agréables. Le dessin et doux et précis et elle fait ressortir les deux ambiances qui cohabitent entre tradition et modernisme international à travers les décors détaillés. Les trois auteurs offrent un récit qui mêle intrigues amoureuses, jalousie et rivalités scolaires. La mise en place est efficace. Les personnages assez classiques sont faciles à identifier et bien présentés. Si Lila incarne la douceur et l’innocence, Gaspard est mû par la jalousie mais on se demande si c’est là la seule raison d’une telle transformation.

Si le contexte historique est détaillé et que Shanghai est bien représentée dans toute sa splendeur à l’image des plus grandes villes occidentales, les scénaristes apportent de la fraicheur avec une touche fantastique qui ne demande qu’à se développer.  Ce premier volume de L’Ombre de Shanghai est un excellent début de série tant au scénario qu’au dessin. A suivre de près.

Scénario : William Crépin, Patrick Marty
Dessins : Li Lu

Format : 96 pages – 18 x 22,5 cm – Couleurs
Editeur : Editions Fei
EAN : 978-2-35966-013-5
Prix : 12,90€
Date de sortie : 03 octobre 2014

[/tab]
[tab name= »News »]

L’Ombre de Shanghai tome 1 offert sur Izneo

 

[/tab]

 

[tab name= »Extrait »]

Les premières planches

[/tab]
[end_tabset]

Ender

Ender

Claire "Ender" a fait de la communication son métier. Si sa curiosité professionnelle l'a poussée à créer son blog, c'est bien sa passion de la culture et de l'entertainment qui la motive à le développer au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.