[Lu !] Daddy, please fall in love – Taifu Comics

[tab name= »Fiche »]

daddy-please-fall-in-love-taifu Titre : Daddy, please fall in love
Scénario : Kyo Kitazawa
Dessin : Kyo Kitazawa
Éditeur : Taifu Comics
Format : 200 pages – N&B
Collection : Yaoi / 16+
Genre : Romance, tranche de vie
Date de sortie : 23 avril 2016
EAN : 9782351809129
Prix : 8,99€
Nb de volumes : One shot

Daddy, please fall in love © Kyo Kitazawa Originally published in Japan in 2011 by Frontier Works Inc.,Tokyo

 

Résumé éditeur

Jirô Satô est un papa divorcé qui élève tout seul Rintarô, son petit garçon. Il fait par hasard la rencontre de son voisin Takahashi, qui se révèle être gay. Ce dernier adore les enfants et va régulièrement chercher Rintarô à l’école et celui-ci s’attache vite au jeune homme. Satô, qui sort à peine d’un douloureux divorce, préfère ne pas trop se rapprocher de Takahashi, ce qui contrarie grandement Rintarô…

 

Les volumes de la série
daddy-please-fall-in-love-taifu

[/tab]
[tab name= »Critique »]

MANGA – Quand un père célibataire se découvre des sentiments pour son voisin qui se révèle être gay, sa vie est chamboulée. Publié chez Taifu Comics, Daddy, please fall in love de Kyo Kitazawa aborde l’homoparentalité et la vie quotidienne.

daddy-please-fall-in-love-taifu

Jiro Satô a divorcé après que sa femme l’a trompée. Il obtient la garde de leur fils, Rintarô, qu’il élève seul dans un petit appartement. C’est là qu’il fait connaissance avec Natsuki Takahashi, leur voisin de palier. Leur rencontre est mouvementée, Takahashi plaque son petit-ami qui réplique en le frappant au visage. Satô aurait bien ignoré la situation mais Rintarô avait décidé qu’il fallait le soigner. Takahashi entre alors dans leur vie et va s’occuper régulièrement du petit garçon comme en allant le chercher à l’école. Il en est de même pour Rintarô. Petit à petit, Jirô se rapproche dangereusement du jeune homme de vingt ans par l’intermédiaire de Rintarô…

Si Takahashi assume son homosexualité, il sort néanmoins d’une relation compliquée dans laquelle il subissait les coups de son compagnon. Le jeune homme est sensible et s’attache à Rintarô qu’il a plaisir à garder quand son père est accaparé par son travail. Rapidement, trop même Jirô pourtant hétérosexuel tombe sous le charme de son voisin. Attiré par un homme, il ne sait pas forcément comment réagir et la peur de perdre son fils va provoquer chez lui une réaction violente de rejet vis-à-vis de Takahashi. Malgré tous les deux hommes vont concrétiser leur attirance par un passage à l’acte.

Bien qu’il s’agisse d’un one-shot l’histoire est trop rapide. C’est tendre voire mielleux, et ça dégouline de bons sentiments. D’ailleurs c’est surement là que le bât blesse. D’une part Takahashi qui a subi les violences de son précédent compagnon accorde bien vite sa confiance à Jirô malgré sa scène, d’autre part les situations s’enchainent également de manière précipitée.

L’évolution des personnages est bâclée, le père hétérosexuel qui tombe amoureux d’un homme est en fait une situation qui arrive en quelques pages. Jirô semble très naturellement comment s’y prendre avec un homme bien que ce soit sa première fois. On pourrait s’attacher davantage aux obstacles qui semblent s’élever sur l’évolution de leur relation plus que sur les personnages cependant entre le maître d’école bisexuel et le père de Natsuki Takahashi qui accepte finalement très bien le compagnon de son fils alors qu’il rejetait son fils gay trois pages plus tôt sans que l’auteur n’explique ce revirement de situation et enfin un petit écolier qui semble s’enticher de Rintarô…. Les sujets évoqués sont intéressants, le seul problème est qu’ils ne sont que survolés.  La situation avec Rintarô est également délicate, la relation de Takahashi avec sa propre famille, le regard des autres enfants, des autres parents.

D’autre part, ce qui est manifeste dans les yaoi ce sont l’absence des femmes ou alors leur traitement négatif. En effet, la mère de Rintarô est clairement la méchante de l’histoire. Difficile de croire que cette maman qui cherche à voir son fils ne dispose pas d’une garde partagée, impensable de croire qu’un petit garçon de trois prend la décision de dire adieu à sa mère afin d’assurer le bonheur de son père au côté de son petit ami de 3 semaines…

Dans ce one-shot, l’histoire dégouline de bons sentiments et ici dans ce Japon moderne, où l’avancée sociale concernant l’homosexualité est très lente, on a davantage l’impression d’être au pays des Bisounours. C’est dommage car le pitch de départ soulève plusieurs problématiques sur l’homosexualité et l’homoparentalité. En apparence loin des aventures adolescentes et des romances de lycée, Daddy, please fall in love tombe malgré lui dans les travers du genre avec une histoire trop rapide et trop légère manquant de maturité et de crédibilité.
Un autre point plutôt bancal concernant ce titre pour le rendre véritablement abordable à tous les lecteurs est finalement les scènes de relations intimes nombreuses et peu justifiées.

Concernant les graphisme on note cependant un joli dessin. Il est fluide et propre. Si Takahashi est efféminé, Jirô bénéficie en revanche d’une stature et d’une carrure définitivement masculines malgré des traits un peu anguleux. Rintarô, quant à lui, est totalement craquant. Kyo Kitazawa reprend les codes du yaoi et ses personnages sont expressifs mais un peu caricaturaux. Elle soigne ses arrière plans réussissant à donner eu tout un cohérence visuelle et à rendre l’ensemble agréable.

Daddy, fall in love est un titre gentillet,  et convenu qui le rend facile d’accès mais néanmoins assez ennuyeux. On a dû mal à se laisser séduire par le duo Takahashi/Jirô qui jamais ne s’interroge sur son propre revirement sexuel et ce que cela implique. Bien que classique, ce one-shot risque de se révéler trop empressé et explicite sans raison pour les non-initiés et décevant pour les amatrices qui resteront sur leur faim et qui trouveront des titres plus pointus dans le catalogue richement fourni de l’éditeur référence sur le marché.

 

Auteurs : Kyo Kitazawa
Format : 200 pages N&B
Editeur : Taifu Comics
EAN : 9782351809129
Prix : 8,99 €
Date de sortie : 23 avril 2016

[/tab]

[end_tabset]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.